Famicom Disk System

En juillet 1983, Nintendo, jusqu’ici fabriquant de jouets électroniques comme les Color TV Game ou encore les Game&Watch, sortira sa première console à cartouche, la Famicom, en pleine crise du jeu vidéo. Quelques années plus tard, en février 1986, la firme du plombier moustachu équipera sa console d’un add-on qui prendra la forme d’un boîtier équipé d’un lecteur de disque magnéto-optique au format propriétaire : le Famicom Disk System. Le but de ce systeme etait de proposer des jeux sur des supports physiques bien moins chère à produire qu’une cartouche ROM chargée de composants et de baisser les prix de vente.

no-pics

Ce nouveau périphérique reprend sensiblement les dimensions de la Famicom en profondeur ainsi qu’en largeur de manière à permettre à cette dernière de se positionner parfaitement sur le dessus. Sa couleur est également assortie à la console puisque le carénage aborde la couleur rouge/bordeaux des manettes et des boutons de la petite 8bits.

no-pics

Pour interagir avec la console, le Famicom Disk System utilisait une cartouche nommée RAM Adapter qui s’insérait directement dans l’emplacement prévu initialement pour les jeux. Ce module n’était pas équipé d’un renvoie du connecteur de la console, obligeant de ce fait les utilisateurs à le brancher ou le débrancher selon le média qu’ils souhaitaient utiliser pour jouer (cartouches standard ou disquettes Famicom Disk System).

no-pics

Le fonctionnement était plutôt simple à comprendre : les jeux n’étaient pas contenus dans des ROM comme c’était le cas sur les cartouches. Ils se trouvaient sur les disquettes (appelées les Disk Cards et de couleur majoritairement jaune) et, au démarrage de la console, le RAM Adapter téléchargeait dans sa mémoire interne (de 32Ko) les données contenues sur ces dernières pour les restituer, comme si de rien n’était, sur le port cartouche de la console. Une fois le système éteint, les données disparaissaient purement et simplement.

Toujours concernant le RAM Adapter, sachez qu’il utilisait un composant électronique capable de fournir des voies audio supplémentaires en y apportant un synthétiseur à table d’onde (visiblement très basique) ainsi qu’un synthétiseur FM qui permettait aux jeux sortis sur ce support de bénéficier d’un rendu sonore plus riche et varié que le simple processeur audio de la Famicom.

Les Disk Cards permettaient un stockage de 112Ko réparti sur les 2 faces (56Ko par face). Elles avaient une dimension 71x76mm (donc presque au carré) et étaient basées sur les Quick Disk de Mitsumi (qui étaient principalement utilisés sur les synthétiseurs numériques du milieu des années 80 ainsi que sur certains micro-ordinateurs). Ce format de média permettait de les rendre réinscriptibles, ce qui signifiait que vous pouviez très bien effacer un jeu pour le remplacer par un autre…

no-pics

Et pour utiliser au mieux cette particularité, Nintendo proposera une borne dédiée nommée le Disk Writer. Cette borne permettait d’acheter des programmes de jeux qui se retrouvaient copiés sur les Disk Cards des clients. Le vendeur insérait une cartouche commerciale spécifique (au format identique à celui des NES mais de couleur jaune) puis la disquette du client et le processus de copie pouvait commencer. Une fois le travail fait, le vendeur remettait un stickers à l’effigie du jeu (à coller sur la disquette) ainsi que le manuel de ce dernier.

no-pics

L’avantage de ce système reposait surtout sur le prix de vente des jeux. Les jeux au format Famicom Disk System commerciaux (comprenez par là en boite, avec jaquette, notice et Disk Card déjà chargée) se vendaient aux alentours de 2600 yens alors que le processus d’achat via les Disk Writer ne revenait qu’à environ 500 yens.

Une seconde borne dédiée fera son apparition sous le nom de Disk Fax qui permettait aux possesseurs de Disk Cards spécifiques (de couleur bleues) de faire remonter leurs scores auprès de Nintendo lors de concours organisés sur certains jeux par la firme.

no-pics

Deux lots très intéressants (et du coup très rares) seront à gagner via ces concours : des Disk-Cards dorées collectors pour les jeux Golf US Course et Golf Japan Course.

no-pics

Ces versions spéciale des jeux (disponibles également en version commerciales classiques sur disques jaunes) seront livrées dans un boîtier à l’effigie de Disk-Kun, la mascotte du Family Disk System.

no-pics no-pics

En juillet 1986, Sharp sortira une machine incorporant nativement une Famicom et le Famicom Disk System dans un même boîtier sous le nom de Twin Famicom. Ces modèles sortiront sous 2×2 versions : un premier duo rouge+noir (AN-500R) ou noir+rouge (AN-500B) et un second duo (une réédition) noir+vert (AN-505-BK) et orange+bleu/gris (AN-505-RD).

no-pics

Ces différents modèles amène un port supplémentaire qui permet de raccorder un RAM Adapter pour faire bénéficier une Famicom supplémentaire du module Disk System des Twin (quand à l’utilité d’une telle manœuvre…). Les versions AN-505 des Twin Famicom seront également équipées de pads avec une fonction turbo absente des AN-500.

no-pics no-pics

Autre fait très intéressant à noter, le Famicom Disk System fonctionne visiblement très bien sur des NES via un adaptateur 60pins vers 72pins (Famicom vers NES). En raison du fait que le RAM Adapter fonctionne au final exactement comme une cartouche et ne nécessite pas de passer par un port auxiliaire de la console, ce fonctionnement est tout à fait possible… Et vous savez pas quoi? Sur les clones NES physique aussi !!! Mauvaise nouvelle pour ceux qui utilisent des machines tels que la RetroN5 (donc à émulation logicielle), le dump du RAM Adapter ne fonctionne pas, exit donc l’idée de pouvoir profiter de l’adaptateur.

Du coté des productions disponibles sur le Famicom Disk System, on comptabilise actuellement 210 jeux officiels. Les premiers feront logiquement leur apparition à la sortie du périphérique en février 1986 qui sera suivi d’une grosse période de sorties jusqu’en 1989 où la cadence commencera lentement à s’essouffler (coïncidant avec l’annonce de la future Super Famicom ainsi qu’avec l’arrivée de la Megadrive de Sega sur le marché nippon depuis quelques mois) pour finir dans une pauvre année 1992 qui ne verra sortir que deux petits jeux, le dernier étant Janken Disk Jou sorti le 22 décembre 1992.

Liste des 178 (sur 210 que comporte le fullset) titres exclusifs au Famicom Disk System :

19
Adian no Tsue
Ai Senshi Nicole
Akai Yousai
Akara Senki Raijin
Akumajou Dracula II: Noroi no Fuuin
All Night Nippon Super Mario Bros.
All One
Ao no Senritsu
Appletown Monogatari: Little Computer People
Arumana no Kiseki
Aso Maze
Aspic: Majaou no Noroi
Asumitsu Land
Backgammon
Bakutoushi Patton-kun
Big Challenge! Dogfight Spirit
Big Challenge! Go! Go! Bowling
Big Challenge! Gun Fighter
Big Challenge! Judou Senshuken
Breeder
Bubble Bobble
Chiteitairiku Orudola
Cleopatra no Mahou
Clox
Cocona World
Curotsukusu
Dandy: Zeuon no Fukkatsu
Dead Zone
Deep Dungeon: Madousenki
Dirty Pair: Project Eden
Doremikko
Dr. Chaos: Jigoku no Tobira
Druid: Kyoufu no Tobira
Eggerland
Eggerland: Souzou heno Tabidachi
Electrician
Esper Dream
Exciting Baseball
Exciting Basket
Exciting Billiard
Exciting Soccer: Konami Cup
Fairytale
Falsion
Famicom Grand Prix II: 3D Hot Rally
Famicom Mukashi Banashi Shin Onigashima Kouhen
Famicom Mukashi Banashi Shin Onigashima Zenpen
Famicom Mukashi Banashi Yuuyuuki Kouhen
Famicom Mukashi Banashi Yuuyuuki Zenpen
Famicom Tanteikurabu II: Ushiro ni Tatsu Shoujo Kouhen
Famicom Tanteikurabu II: Ushiro ni Tatsu Shoujo Zenpen
Famicom Tanteikurabu: Kieta Koukeisha Kouhen
Famicom Tanteikurabu: Kieta Koukeisha Zenpen
Family Composer
Fire Bam
Fire Rock
Fuun Shourinji
Fuun Shourinji: Ankoku no Maou
Galaxy Odyssey
Gall Force: Eternal Story
Game Tengoku
Golf: Japan Course
Golf: US Course
Green Beret
Gun.Smoke
Gyruss
Hacker: Magma Project
Halley Wars
Hao-kun no Fushigina Tabi
Hikari Shinwa: Palutena no Kagami
Hikaru Genji Roller Panic
Hong Kong
I am a Teacher: Super Mario Seta
I am a Teacher: Teami no Kiso
Ice Hockey
Ishidou
Jaman Tanteidan: Maringumi Maruhi Jigoma Sousa File
Janken Disk Jou
Jikaishounen Met Mag
Kaettekita Mario Bros.
Kamen Rider Black: Taiketsu Shadow Moon
Karate Champ
Kattobi! Warabe Ko
Kick and Run
Kick Challenger: Air Foot Yasai no Kuni no Ashisenshi
Kieta Princess
Kiki Kaikai: Dotou Hen
Kineko Vol. II: : Kinetic Connection: The Monitor Puzzle
Kineko: Kinetic Connection: The Monitor Puzzle
Kinnikuman: Kinniku Ookurai Soudatsusen
Knight Lore
Knight Move
Konami Ice Hockey
Konami Tennis
Koneko Mongatari: The Adventures of Chatran
Legend of Zelda 2, The
Lutter
Mahjong Kazoku
Marchan Veil
Matou no Houkai
Meikyujin Dababa
Metroid
Michael English Daibouken
Monty on the Run
Moonball Magic
Mr. Gold: Kinsan in the Space
Nakayama Miho no Tokimeki High School
Namida no Soukoban Special
Nankin no Adobenchia
Nazo no Kabe Block Kuzushi
Nazo no Murasamejou
Nazoler Land
Nazoler Land Dai 2 Gou
Nazoler Land Dai 3 Gou
Nazoler Land Soukangou
Nazoler Land Zoukan Gou: Quiz Ou wo Sagase!
Omoikkiri Tanteidan Haadogumi
Oru 1
Otocky
Pachicom
Pachinko GP
Panic Space
Patlabor: The Mobile Police
Pro Golfer Saru: Kage no Tournament
Pro Wrestling
Pro Yakyu Family Stadium ’89 Kaimakuhen
Professional Mahjong Goku
Pulsar no Hikari
Putt Putt Golf
Puzzle Boys
Radical Bomber!! Jirai-kun
Reflect World
Relics: Ankoku Yousai
Replicart
Risa no Yousei Densetsu
Samurai Sword
Santa Claus no Takarabako
SD Gundam World: Gachapon Senshi Scramble Wars
SD Gundam World: Gachapon Senshi Scramble Wars (?)
SD Gundam World: Gachapon Senshi Scramble Wars Map Collection
Section Z
Seiken: Psycho Calibur: Maju no Mori Densetsu
Shin Onigashima: Kouhen
Shin Onigashima: Zenpen
Shinjuku Chuusou Kouen Satsujin Jiken
Silvania: Ai Ippai no Boukensha
Smash Ping Pong
Suishou no Ryuu
Super Boy Allan
Super Lode Runner
Super Lode Runner II
Super Mario Bros. 2
Sword of Kalin
Tama & Friends: 3 Choume Daibouken
Tanigawa Kouji no Syougishinan II: Tsumeshogi/Tsugi no Itte
Tantai Jinguji Saburou: Kiken na Hutari Kouhen
Tantai Jinguji Saburou: Kiken na Hutari Zenpen
Tantei Club: Kieta Koukeisha Zenpen
Tantei Jinguji Saburou: Shinjuku Chuoukouen Renzoku Satsujin Jiken
Tarot Uranai
Time Twist (Kouhen)
Time Twist (Zenpen)
Tobidase Daisakusen
Topple Zip
Transformers: The Headmasters
Ultraman 2: Syutsugeki Katokutai!!
Ultraman Club: Chikyu Dakkansakusen
Ultraman: Kaijuteikoku no Gyakusyu
Volleyball
Wakusei Aton Gaiden
Wardner no Mori
Winter Games
Youkaiyashiki
Yu Maze
Yumekoujou: Doki Doki Panic
Yushi no Monshou
Zanac (AI)
Zelda no Densetsu 2: Rinku no bōken

30 autres sont des doublons cartouches/disk-cards :

Akumajou Dracula
Baseball
Bio Miracle Bokutte Upa
Bomberman
BurgerTime
Dig Dug
Dig Dug II
Donkey Kong
Donkey Kong Jr.
Galaga
Galaxian
Golf
Goonies, The
Ice Climber
Igo: Kyuroban Taikyoku
Mahjong
Moero Twin Bee: Cinnamon Hakase wo Sukue!
Othello
Pac-Man
Pinball
Puyo Puyo
Soccer
Solomon no Kagi
Super Mario Bros.
Tanigawa Kouji no Syougishinan II
Tennis
Twin Bee
Wrecking Crew
Xevious
Zelda no Densetsu: The Hyrule Fantasy

Et 2 sont des versions très légèrement différentes des versions cartouches mais la base reste la même :

Clu Land: Welcome to New Cluclu Land
Vs. Excitebike

no-pics

Quand aux premier jeux sortis sur le Famicom Disk System, sachez qu’il seront 7 : un jeu de Mahjong, un jeu de foot, un jeu de tennis, un jeu de baseball, un jeu de golf, Super Mario Bros et…The Legend Of Zelda! Ce dernier étant sorti pour la toute première fois sur Disk Cards puis adapté au format cartouche pour l’Europe et les USA en 1987. Ce ne sera seulement qu’en 1994 que Zelda sortira sur cartouche au Japon!

no-pics

Certains jeux au format Famicom Disk System ne seront disponibles que via le Disk Writer. Ce sera le cas d’une trentaine de titres parmi ceux qui sortiront sur ce média avec, par exemple, Bomberman, Clu Clu Land, les deux Dig Dug ou encore Ice Climber et Pac Man pour ne citer qu’eux.

no-pics

Avec environ 4,5 millions d’unités vendues pour 19,5 millions de Famicom (chiffres du Japon car le périphérique ne sortira jamais en Europe ni aux USA), le Famicom Disk System est plutot un bon succès commerciale pour Nintendo. Un appareil intéressant d’autant plus que les jeux sortis dessus bénéficieront d’une qualité sonore améliorée en comparaison avec leurs homologues cartouche (bien que certains éditeurs intégreront dans ces dernières des puces sonores sensiblement équivalentes…). Bien qu’il sera commercialisée jusqu’à l’arrêt définitif de la production de la 8bits en 2003, plus aucun jeu ne sortira après décembre 1992.

Le Famicom Disk System ne sera pas la seule tentative de Nintendo pour fournir une extension magnéto-optique à une de ses console. La Nintendo 64, en 1999 (soit tout pile 13 ans après la sortie de son premier essai) sera elle aussi équipée d’un add-on ! le 64 Disk Drive.

no-pics

Sachez enfin, pour finir, que certains jeux exclusifs au Famicom Disk System seront réédités en 2004 pour la troisième vague de la série Famicom Mini sur GameBoy Advance (avec des cartouches jaunes comme les Disk-Cards originales) :

no-pics no-pics

Vol. 21 : Super Mario Bros. 2
Vol. 22 : Nazo no Murasamejō
Vol. 23 : Metroid
Vol. 24 : Kid Icarus (Hikari Shinwa: Parutena no Kagami)
Vol. 25 : The Legend of Zelda 2: Link no Bōken
Vol. 26 : Shin Onigashima
Vol. 27 : Famicom Tantei Club: Kieta Kōkeisha
Vol. 28 : Famicom Tantei Club Part II: Ushiro ni Tatsu Shōjo
Vol. 29 : Akumajō Dracula
Vol. 30 : SD Gundam World: Scramble Wars

DarkPengoo

Publicités