Axelay – Nintendo SNES

Axelay art

Axelay est un shoot’em up exclusif console développé et édité par Konami le 11 Septembre 1992 sur Super Famicom (Il sortira un an plus tard en Europe).

Le Jeu

Axelay prend pour acquis la philosophie des Salamander en vous proposant une alternance de stages à scrolling horizontal et vertical. Sublimé par l’excellent emploi du mode 7 par Konami, il se révèle également doté d’une atmosphère sombre renforcée par la Bande-son de Souji Taro, connu également pour celle de Super Castlevania IV.

3 4

Il a également la particularité d’avoir une gestion des dégâts un peu particulière. En effet, vous disposez de trois armes à chaque nouvelle vie. Encaissez un tir ennemi et vous perdez l’arme équipée. Encaissez trois tirs, et vous mourrez. Toutefois, percuter un ennemi ou le décor vous détruira instantanément.

1 2

Enfin, il est divisé en 6 stages, chacun conclu par un Boss. Et quels Boss! Le premier pourrait passer pour l’un des plus inoubliables! Se retrouver, en 1992, sur fond de mode 7, face à ce tout premier Boss du jeu, une Araignée mécanique remplissant une bonne partie de l’écran, tout en prenant le luxe d’être animée… Avouez que cela avait de quoi estomaquer! Viendront par la suite le clone peu inspiré de l’ED-209 de Robocop, un OVNI qui va littéralement vous agresser et vous faire comprendre qu’à partir de maintenant ça ne va plus être de la rigolade, ainsi qu’un genre de crustacé aux nombreuses attaques.

6 7

Finalement vous enchainerez les deux derniers niveaux avec le très impressionnant géant de lave en clôture de niveau 5, et pour finir, le Boss Final, l’ennemi sans fin, qui vous harcèlera même durant votre fuite.

9 10

 
Les Anecdotes

Le programmeur principal d’Axelay est Hideo Ueda. Il a également travaillé sur TwinBee, Quarth, et Parodius.
Ce jeu marquera la scission de Konami avec une partie de son équipe: Ces insurgés fonderont Treasure par la suite. Ce qui serait la cause principale de la non-existence d’un Axelay 2, bien qu’annoncé à la fin du premier.
Vous pouvez également retrouver et incarner le vaisseau d’Axelay dans Deadly Skies III / Air force Strike Delta sur PS2.

 
Pour en savoir plus:

Article sur Hardcoregaming.net (En anglais, article sur les Shoot’em up Konami, dont Axelay)
Test sur pixel-pirates.com (En français, article de nos confrères de Pixel Pirates)

 
Le Longplay

Parce qu’une vidéo parle plus que du texte ou des images.

 
Conclusion

Si vous possédez Axelay, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller prendre la cartouche, l’insérer dans votre console, l’allumer, vous installer confortablement pad à la main… et vous régaler!

 

ange_dechu_lucifer, à l’humeur coquine

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s