Jackie Chan Action Kung-Fu – Nintendo NES / Nec PC Engine

Jackie Chan notes

Par Battosai14

En discuter avec l’auteur ICI

Vous le savez surement déjà tous, Jackie Chan est un acteur, chorégraphe, réalisateur, producteur, scénariste et chanteur chinois né le 7 avril 1954 à Victoria Peak dans l’ancienne colonie Britannique de Hong Kong.
Il est spécialiste en arts martiaux et ses films de kung-fu sont mondialement reconnus. Il est surtout connu pour son style de combat acrobatique, son sens de l’humour, l’utilisation d’armes improvisée et ses cascades innovantes.

Jackie Chan

En décembre 1990 sortait aux État-Unis un jeu vidéo mêlant action, plate-formes et beat’em all : Jackie Chan Action Kung-Fu. Ce soft développé par Now Production et édité par Hudson Soft a ensuite été distribué en janvier 1991 au Japon puis en mars 1992 en France.

Version Américaine/ Version Japonaise /Version Française

À l’époque, le marché était submergé par le marché du jeu à licence. Un développeur qui décidait de créer un jeu sur une série, un film ou un personnage en particulier courait soit droit à l’échafaud soit vers le succès. Mais alors, que vaux ce Jackie Chan Action Kung-Fu ? C’est ce dont nous allons discuter au travers de ce test.

L’introduction nous laisse découvrir Jackie Chan et sa « sœur » Joséphine, champions suprêmes de kung-fu en Chine. Ils protègent leur pays du Prince des Sorciers, jusqu’au jour où ce bandit parvient à kidnapper la demoiselle et à mettre Jackie KO.
Une fois rétablit, Jackie part à la demande de son maître vénéré, rétablir seul, l’ordre dans son pays et sauver sa soeur.
Vous l’aurez compris le scénario ici très simpliste n’est finalement qu’un simple prétexte, comme beaucoup de jeux du même genre, afin de permettre à notre héros de pouvoir taper du vilain sans aucun remords !

L’aventure commence pour Jackie !

Revenons au jeu. Dès les premières secondes de jeu une chose frappe le joueur, il s’agit de la taille des sprites utilisés dans ce soft qui sont bien plus gros que dans la plupart des jeux sur ce support. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’animation est très fluide, notamment grâce aux nombreuses étapes intermédiaires lors des mouvements du personnage.

Quelques exemples de sprites de l’époque.

Graphiquement le soft est beau et la petite 8-bits de Nintendo s’en sort honorablement bien.
Le style graphique est très agréable visuellement et l’on se surprend même parfois à s’attarder sur certains décors très détaillés et colorés.
Le jeu se répartit sur cinq niveaux chacun se divisant en plusieurs parties et chacune des parties possède un décors différent ce qui de ce côté, évite une certaine répétition.
Les sprites des nombreux intervenants présent sont très réussit et variés. On retrouvera des samouraïs, des archers, mais aussi des animaux tels que des tigres ou des poissons.
Toujours du côté des sprites, on appréciera le côté humoristique apporté à ceux utilisés pour le héros, qui nous rappelleront le vrai Jackie.
Comme cité plus haut les animations sont nombreuses et travaillées ce qui offre un plus non négligeable.

Quelques grimaces !

Du côté du système de jeu le soft est un beat’em all classique avec un mélange de plate-formes.
Le jeu se joue avec simplement deux boutons, le saut et la frappe. Lorsque vous sautez et frappez, Jackie réalise un coup de pied dans les airs, si vous maintenez le bouton de frappe appuyer quelques instants notre héros concentrera sont énergie afin d’envoyer des boules d’énergie.
De plus lorsque vous trouvez les items appropriés, Jackie peu en appuyant sur la touche haut plus frappe, réalisé une attaque spéciale très efficace.

Certains trouverons peut-être ce système bien trop simpliste, néanmoins le jeu est fun, les animations sont détaillées, nombreuses, bien réalisés et surtout, Jackie répond au quart de tour.

Chaque monstre vaincu laissera derrière lui une orbe. Ces orbes vous permettent une fois que vous en avez collecté 30, de récupérer la totalité de vos points de vie et de votre énergie.

Les niveaux sont variés et peuvent passer du scrolling horizontal au scrolling vertical, voir même forcé ce qui brise cette répétition inhérente à ce genre de titre.
Pour les passages de plate-formes la jouabilité est là aussi très bien calibré et même pour les passages réglés au millimètre près.

Les boss quant à eux sont gigantesques et certains vous demanderons quelques continues afin de trouver la technique adéquate pour les vaincre facilement. D’ailleurs l’un des gros points noir du soft vient de sa difficulté bien trop faible. Les cinq tableaux se terminent assez rapidement et le jeu en lui-même se finit en trois quarts d’heure en moyenne.

Les ennemis ne sont pas vraiment nombreux ou dangereux et meurent pour la plupart d’une seule attaque.
Pour les boss il vous suffira de découvrir, assez rapidement, la bonne méthode à avoir et celui-ci ne fera pas long feu.
L’ajout d’un mode de difficulté avec des ennemis beaucoup plus nombreux et résistant aurait été le bienvenue.

Quelques ennemis et boss.

Au niveau de la bande sons nous nous retrouvons avec des compositions signés Sinkon Kiyoshi, ces compositions sont d’une grande qualité et accompagne parfaitement bien le titre. Certains pistes resterons dans les mémoires comme la piste « Bouncing dragon ».
Niveau sons, rien d’extraordinaire, mais de bons petits bruitages qui collent très bien au soft.

Sachez aussi que Jackie Chan Action kung-Fu est aussi sortie au Japon et US sur PC-Engine. Le jeu est sortit au Japon en janvier 1991 puis aux US en 1992

Version Japonaise / Version Américaine

Les deux versions de Jackie Chan sont donc sorties sensiblement en même temps au Japon. Malgré le fait que ce soit le même jeu, il est appréciable de noter les différences majeures des deux soft. Dans la version PC-Engine donc, les sprites et décors sont plus beaux, plus colorés et plus travaillés, les niveaux sont plus longs, les ennemis plus nombreux et certains plus coriaces, les orbes sont plus nombreuses et le nombre d’orbes à obtenir afin de récupérer toute sa jauge de vie et d’énergie est passé à 100 et les musiques sont plus agréables.

Enfin bref la version PC-Engine est nettement meilleure, mais il ne faut pas pour autant dénigrer la version Nes qui reste un jeu très fun !

Quelques images de la version PC-Engine de Jackie Chan Action Kung-Fu

Dernière petite anecdote, Jackie Chan Action Kung-Fu n’est pas le premier jeu de Jackie sur Nes. Le titre Kung-Fu Master sur Nes est apparemment l’adaptation du film de Sammo Hung « Soif de Justice » avec Jackie Chan en personnage principal. Les développeurs ont aussi ajouté un clin d’œil au film « Le jeu de la mort » de Bruce Lee avec son système d’escalier pour chaque niveaux.

Pour conclure ce test, Jackie Chan Action Kung-fu est très bon mélange de genre qui fera passer d’excellents moments aux joueurs ayant un peu de temps devant eux. Même si la difficulté enfantine peu en rebuté quelques-uns, les autres aurons plaisir à tenter de découvrir tous les stages bonus cachés tout le long du jeu. Doté de graphisme, d’une bande sons et d’une jouabilité impeccable, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce très bon hit.

Les points forts :
– Graphismes beaux et colorés
– Les multiples attaques leurs animations travaillées
– Le mélange beat’em all / plate-formes
– Les musiques

Les points faibles :
– Soft trop court
– Ennemis peu nombreux
– Faible difficulté

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s