Wizball – Commodore 64

Par Cucurbitacée

Boîtier

Nom : Wizball
Genre : Shoot’em up
Plateforme : Commodore 64
Développeur : Sensible Software

1 2 3 4

Date de sortie originelle : 1987
Éditeur (Région) : Ocean (Europe)
Autres plateformes : Amiga, Atari ST, Amstrad CPC, ZX Spectrum, DOS, Thomson MO5

 
———————————-

 
Dans ce jeu vous allez incarner le sorcier Wiz et son chat transformés en boules qui vont devoir redonner des couleurs au monde, car ces dernières ont été dérobées par l’infâme Zark.

En lisant ce synopsis j’imagine que l’un dernier genre auquel on s’attend est le shoot’em up. Pourtant Wizball est bien un shoot’em up ; d’un genre bien particulier, mais un shoot’em up quand même.

Le système de bonus est identique à Gradius : on doit récolter des bulles qui vont faire avancer le curseur sur une barre d’option, une fois l’option désirée atteinte, on la sélectionne. La sélection d’ailleurs va sembler étrange à ceux qui n’ont pas l’habitude des joysticks à un seul bouton. Il faut garder le bouton enfoncé et faire un tour complet très rapide avec le manche du joystick.

Les options essentielles sont placées en première position, et malgré cela, la première prise en main sera délicate pour tout le monde. En effet, le personnage rebondit et la seule influence que l’on a est sur la rotation de celui-ci. Ceci fait que l’on peut plus ou moins orienter le rebond afin de se rapprocher des premiers ennemis ; ces derniers sont fort heureusement peu dangereux. La première option permet d’avoir le contrôle sur la gauche et la droite, il n’y a plus qu’à faire attention au rebond. La seconde option va donner le contrôle sur le haut et le bas, il n’y a plus qu’à activer le chat et le jeu peut vraiment commencer.

Ca n’a l’air de rien, mais il faut vraiment s’accrocher lors de la première partie, c’est sans doute là le plus grand défaut du jeu, il n’est pas accessible. Mais une fois que l’on a le contrôle total, on rentre dans un jeu qui a une ambience vraiment particulière. On récolte des gouttes de couleurs afin de recomposer toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en mélangeant les trois couleurs primaires. Que ça soit dans le gameplay, les graphismes ou le son, Wizball est un jeu unique, doté d’un vrai charme auquel tout amateur de 8bit digne de ce nom se doit de jeter au moins un œil.

Il faut mentionner que la musique a été composée par Martin Galway, un immense compositeur de la machine ; que le jeu a été développé par Sensible Software qui deviendra célèbre par la suite avec des jeux tels que Sensible Soccer et Cannon Fodder.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s