Kidou Senshi Gundam Seed – Bandai WonderSwan

Cover

Nom: Kidou Senshi Gundam Seed
Genre : Action/Shmup
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Bandai

1 2

3 4

Date de sortie originelle: 15 mars 2003
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune

 
———————————-

 
Kidou Senshi Gundam Seed a été développé par Bandai, responsable entre autres d’un nombre monstrueux d’adaptations de jeux tirés d’animes japonais.

En l’an CE70 du calendrier local, l’affrontement fait rage entre les humains de l’alliance terrestre et les coordinateurs génétiquement modifiés de la ZAFT : la guerre a été déclarée suite à l’anéantissement de la colonie Junius 7 par l’alliance terrestre, celle-ci pensant ainsi tuer le conflit naissant dans l’oeuf. Afin de mener cette guerre nouvellement créée à un terme rapide, l’alliance terrestre créa 5 Gundams sur la colonie neutre d’Héliopolis. Mais les coordinateurs de la ZAFT, mis au courant de ce nouvel armement, débarquèrent et en volèrent 4. Reste 1 Gundam récupéré par Kira, jeune coordinateur de la colonie d’Héliopolis, engagé malgré lui aux côtés de l’alliance terrestre afin de, le croit-il, sauver ses amis…

Au cours des 8 niveaux de jeu, vous incarnerez Kira dans une trame scénaristique condensée de l’anime originel de 50 épisodes. Vous verrez ainsi s’alterner phases scénaristiques, phases de combat et QTE, celles-ci vous demandant simplement d’appuyer sur le bouton de tir au bon moment.

L’armement de votre Gundam dépend du pack imposé par le scénario (Aile Striker, Launcher Striker ou Sword Striker), même si l’arme de corps à corps sera toujours employée avec le bouton B et l’arme à distance avec le bouton A, tout en pouvant concentrer son tir en laissant le bouton appuyé. Y3 vous permettra de locker un ennemi alors que Y4 déclenchera le tir de votre base mobile Archangel (qui tient lieu de smart bomb).

Les Gundams, de par leur conception, ont une résistance et une autonomie limitées et représentées par 2 barres : La barre de vie en rouge (vous mourrez quand elle atteint 0), et la barre d’énergie bleue qui, une fois réduite à 0, vous prive de tous vos équipements pour ne vous laisser que vos poings.

Une des particularités du jeu est de pouvoir améliorer l’OS de votre Gundam entre chaque niveaux, via stock points gagnés en cours de jeu, à répartir selon 4 caractéristiques : Puissance d’attaque, Consommation énergétique, Rapidité et Armure PS. De plus, vous pourrez également régler la balance entre l’attaque et la défense de votre Mecha.

Enfin, une fois le jeu terminé, vous débloquerez un mode bonus ainsi que la possibilité de refaire l’histoire avec 5 nouveaux Gundam (Duel, Buster, Blitz, Aegis et Freedom), et ce, selon le nombre de stock points récoltés durant la partie.

Avis du déchu : Un jeu composé de beaucoup de blabla (impossible à passer, on peut juste un peu accélérer les dialogues), mais dont les phases d’action sont plutôt sympa, surtout que la technique est irréprochable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s