RetroGen Adapter

Aujourd’hui, le Journal Du Hard vous emmène réaliser un rêve de jeunesse… Que vous ayez, à l’époque, possédé une Megadrive ou bien une Super Nintendo, à un moment ou à un autre, vous avez forcément envié un jeu exclusif à la console que vous n’aviez pas et rêvé d’un accessoire pas trop chère (tant qu’à faire !) qui vous aurait permis de faire tourner ces jeux sur la machine en votre possession à la manière d’un Super GameBoy (en tout cas moi, oui).

20 ans plus tard, ce rêve est devenu réalité pour une partie d’entre vous seulement (et oui, la vie est injuste) grâce à la société Retro-Bit qui a mis sur le marché un add-on permettant de faire tourner les jeux Megadrive/Genesis sur Super Nintendo :

Le RetroGen Adapter :

Le RetroGen Adapter se présente sous la forme d’une cartouche Super Nintendo/Famicom (comprenez par la qu’elle n’est pas au format Super NES US) tronquée et possédant un connecteur sur le dessus destiné à accueillir les jeux Megadrive/Genesis.

Sur le côté droit, l’add-on possède un switch multi-positions permettant de choisir la zone de la cartouche parmi 4 possibilités : NTSC, Euro, Jap et US.

La surprise vient du côté gauche de l’adaptateur. En effet cette tranche de la cartouche possède une sortie audio/vidéo sur format Jack 3,15, ce qui signifie que la sortie RGB de la Super Nintendo ne sera pas utilisée pour générer l’image de vos jeux Megadrive/Genesis et c’est peut-être la le seul réel inconvénient et point faible de cet add-on d’autant plus que le câble fourni ne permet de sortir qu’un signal composite (le moins bon de tous les signaux vidéo).

En ouvrant la bête, on se rend compte que, comme pour le Super GameBoy pour le GameBoy, l’architecture de la Megadrive est miniaturisée et directement implantée sur le PCB lui même débarrassé de la partie alimentation secteur et gestion des contrôleurs de jeu de la console d’origine. C’est donc une technologie On A Chip qui est utilisée ici, ce qui est un très bon point pour la compatibilité des jeux qui se verra plus entendue qu’avec un émulateur.

Un détail cependant me chagrine… En regardant d’un peu plus près les composants et les références de ces derniers, j’ai pu constater, après quelques recherches, qu’un signal S-Video (d’une qualité supérieure au composite) est implanté en natif mais absolument pas câblé par le constructeur. Ceci pouvant s’expliquer par une gestion des coûts de fabrication plus faible, il est cependant regrettable que le choix n’ai pas été fait de gaspiller quelques centimes de plus pour installer le connecteur sur l’adaptateur…

On comprendra aussi que la Super Nintendo hôte n’est donc qu’une simple source d’alimentation électrique pour l’adaptateur et que vous pourrez uniquement utiliser les manettes de cette dernière pour jouer (bon, est-ce vraiment un problème?) ce qui fait qu’au final, on ne joue pas vraiment à la Megadrive sur la Super Nintendo (enfin physiquement si !). Il est aussi franchement dommage que le signal vidéo de l’add-on ne puisse pas joindre le circuit d’affichage de la Super Nintendo qui, rappelons-le, est en RGB natif (le top quoi !)…

Bref, passons aux tests sur différents supports :

Coté Super Nintendo, une première mauvaise surprise surgit : une console PAL non switchée ne permet pas d’utiliser le RetroGen Adapter ! Adorateurs du PAL, passez votre chemin et oubliez l’idée de pouvoir faire tourner les merveilles vidéo-ludiques de la Megadrive (et oui, il faut impérativement du 60Hz). Pour les autres (comme moi), aucun problème, tout fonctionne bien, normale, c’est prévu pour !

Sur une RetroDuo (ou tout autres consoles à émulation physique), aucun souci n’a été détecté à l’utilisation, la console étant prévue nativement pour faire tourner toutes les zones avec du 60Hz.

Comme pour le Super GameBoy, le test sur une RetroN5 n’est pas nécessaire, la console accueillant déjà les jeux Megadrive/Genesis. Quoi qu’il en soit, j’ai tout de même essayé et, tout comme pour l’adaptateur de Nintendo pour sa portable, c’est un échec en raison du fait que l’émulateur informatique de la RetroN5 ne peut pas aller dumper directement la ROM du jeu sur la cartouche.

Il est à noter aussi que le jeu Virtua Racing ne fonctionne pas sur le RetroGen Adapter, la puce SVP inclue dans la cartouche n’étant pas compatible avec les émulateur physiques. C’est peut-être même le seul jeu qui ne fonctionnera pas sur cet adaptateur avec Sonic 2 (pas testé, mais annoncé sur dire).

En conclusion, le RetroGen Adapter rendra de très bons services à ceux qui souhaitent avoir l’équivalent d’une Megadrive/Genesis switchée (donc multi-zones) sur la 16bit de Nintendo à partir du moment qu’ils possèdent soit un modèle US/JAP, soit un modèle PAL switché ou soit une console à émulation physique. Malgré un signal vidéo qui aurait pu être de meilleur qualité directement à la fabrication (moyennant un prix de vente d’un ou deux euros de plus…), l’image reste cependant pas pire que celle dune console originale utilisant du composite donc, parfaitement exploitable et de bonne qualité malgré tout pour un prix généralement constaté de 29€99 (câble fourni).

DarkPengoo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s