La saga Megami Tensei fête ses 25 ans

Et tout commence sur Famicom, le 11 septembre 1987 avec le tout premier jeu de la saga de Rpg Megaten, Digital Devil Monogatari: Megami Tensei, développé par Atlus. Ce premier épisode prend comme scénario la série des trois livres d’horreur post-apocalyptique d’Aya Nishitani (lien vers les deux premiers livres traduits en anglais à la fin de l’article), pour s’en détacher par la suite dès le second épisode, se concentrant cette fois-ci sur toutes les bases de gameplay instaurées et que l’on retrouve encore dans les productions actuelles.

Il est d’ailleurs très dommageable pour les joueurs que nous sommes de constater que le premier épisode représentatif des Megaten à avoir été traduit officiellement en Anglais (et même en Français pour ce jeu précis!) est Lucifer’s Call, sorti en cours d’année 2005 sur PS2, soit 18 ans après le tout premier épisode. Certains épisodes spin-off étant toutefois sortis quelques temps avant (dont Persona en 1996 sur PS1), mais uniquement aux Etats-Unis. Ce qui fait de Megaten l’une des séries de jeux vidéo à la fois la plus prolifique dans le monde mais la plus méconnue en Europe.

Petit aparté gratuit: Il est amusant de constater que l’une des créatures récurrente des Megaten, le Jack Frost, est la mascotte actuelle d’Atlus.

 

Mais c’est quoi un Megaten au juste?

J’allais y venir bande d’impatients. Un Megaten peut se définir comme suit:

C’est une série de jeux à l’ambiance post-apocalyptique, doublée d’un thème scénaristique religieux assez fort. En effet, ce qui peut définir la plupart des Megaten (sauf, entre autres, les Devil Summoner) sont les paysages post-apocalyptiques où le reste de l’humanité doit se battre pour survivre contre les démons.

Une intro classique pour un Megaten
Une intro classique pour un Megaten

Le scénario, quant à lui, use souvent de la critique sans complexe envers la Religion, dont le Christianisme. Par exemple, Dans Shin Megami Tensei II, Yahweh (Le Dieu judéo-chrétien) est dépeint comme un seigneur démon trompant les êtres humains dans la foi, afin de les exploiter à son propre compte. Dieu en tant que Némésis de l’humanité, avouez que ça peut poser problème en Occident… Ajoutez à ce tableau les nombreuses références au Satanisme, et cela nous donne donc la première raison de la localisation tardive des Megaten.

Un thème religieux omniprésent
Un thème religieux omniprésent

C’est une série de Rpg difficile. Baignés dans la culture Final Fantasy depuis notre plus tendre âge, il faut avouer que les Megaten sont plusieurs crans au-dessus en matière de difficulté. Littéralement, de nombreux combats contre des ennemis de base seraient des combats de Boss dans les autres licences. Oui, vous pouvez voir un cinglant Game Over au détour d’un bête couloir, et rager de ne pas avoir sauvegardé en passant près d’un point de sauvegarde « parce que ça avait l’air tranquille ». Quant aux Boss et ennemis spéciaux (délicatement nommés Fiends), je préfère ne pas en parler tellement l’évocation seule de leurs noms me donne des sueurs froides…

Hell Rider, l'un des nombreux Fiends rencontrés
Hell Rider, l’un des nombreux Fiends rencontrés

L’architecture des niveaux fait également partie des difficultés du jeu: Promenade de santé au tout premier niveau, labyrinthique et dotée de pièges très sournois par la suite. Cette difficulté, bien que revue à la baisse pour les épisodes les plus récents ou bien ceux destinés à une cible plus jeune, restent toutefois dans la moyenne haute des rpg. Et nous voilà donc arrivé à la seconde raison de la localisation tardive des Megaten. Sauvegarder souvent et booster son expérience sont les uniques garants d’une bonne santé mentale.

Un exemple de map de milieu de jeu. Labyrinthique...
Un exemple de map de milieu de jeu. Labyrinthique…

On capture, collectionne, et fusionne des créatures. C’est un système de Gameplay que l’on peut voir dans la plupart des Megaten (sauf les deux premiers Persona), et il est très impressionnant de voir comment ce Gameplay spécifique a été complet dès le premier épisode. On peut discuter avec les créatures durant le combat pour essayer de les convaincre de nous rejoindre, elles peuvent également forcer le passage dans votre équipe ou vous faire croire qu’elles viennent « et puis non je t’attaque et te fais perdre un tour de combat ». Lors des fusions, on peut obtenir une fusion attendue ou inattendue (surprise!). La phase de la Lune joue également un rôle dans les combats, la négociation avec les créatures, ou bien la fusion. Au sujet de mon titre de paragraphe, cela ne vous rappelle pas un certain jeu sorti 9 ans plus tard avec une certaine créature électrique qui fait « pika pika »? Comme quoi…

Une petite papote durant le combat, normal.
Une petite papote durant le combat, normal.

Il existe une notion d’alignement. En effet, dans la plupart des Megaten, le joueur peut prendre différentes routes: Ordre, Chaos, ou Neutralité. Ces routes (qui ne sont pas réellement visibles dans le jeu, personne ne vous dira « Oh tu es un démon ») sont déterminées par les réponses que donne le joueur aux questions qui lui sont régulièrement posées (ex.: « Votre mère a été possédée par un démon et vous supplie de mettre fin à ses souffrances. La tuez-vous? »). De plus, dans les épisodes classiques, les créatures ont également un alignement qui détermine l’affinité avec le personnage incarné selon son propre alignement.

L'alignement des créatures
L’alignement des créatures

Le compendium est multiculturel. Le compendium n’est rien d’autre que le nom du bestiaire des Megaten. Il a la particularité de toucher à tous les folklores, légendes, mythologie, et croyances: Asie, Afrique, Europe, Moyen-orient, Océanie, Amériques… Et plus spécifiquement Shinto, Nordique, Bouddhiste, Egyptien, Grec, Judéo-Chrétien, Celte, Aztèque, Maya, Voodoo, etc. C’est ainsi que se retrouver avec une équipe composée de Quetzalcoatl, Asura, et Toth, ou bien d’une licorne, d’un Tengu et d’un Génie est tout ce qu’il y a de plus normal.

Un exemple parmi tant d'autres de la variété du bestiaire
Un exemple parmi tant d’autres de la variété du bestiaire

 

Sympa pour les bases… et les Séries / Spin-offs?

Les Megaten possèdent des représentants sur NES, MSX, SNES, Mega-CD, PC Engine, Game Boy, Game Boy Color, Game Gear, PS1, Game Boy Advance, PS2, Xbox, PSP, DS, et 3DS.

Digital devil Monogatari: La série originelle des Megaten par le biais de 2 épisodes Famicom, puis la compilation sur Super Famicom. Paradoxalement parmi les épisode les moins connus car ils n’ont jamais été traduits officiellement en anglais. Des traductions officieuses sont toutefois en cours par Aeon Genesis.

Digital Devil Monogatari (Famicom)
Digital Devil Monogatari (Famicom)
Kyuuyaku Megami Tensei (Super Famicom)
Kyuuyaku Megami Tensei (Super Famicom)

Shin Megami Tensei: La série principale des Megaten. Tous se jouent à la 1ère personne, exception faite de Lucifer’s Call et de l’épisode IV à la 3ème personne. Cette série a débuté par 3 opus Super Famicom (I, II, If) ressortis par la suite sur PS1 (Traduction officieuse anglaise disponible chez Aeon Genesis pour les 2 premiers épisodes Super Famicom). Son 4ème opus (mais numéro III), Lucifer’s Call sur PS2, est à la fois le premier de la série principale à avoir été traduit en Anglais, et l’unique Megaten à avoir été traduit en Français et en Allemand. le 5ème, Strange Journey sur DS, a été conçu comme étant l’épisode IV avant revirement lui faisant perdre son numéro. Shin Megami Tensei IV sur 3DS est le dernier représentant de cette série principale.

Strange Journey (DS)
Strange Journey (DS)
Shin Megami Tensei IV (3DS)
Shin Megami Tensei IV (3DS)

Persona: Le spin-off le plus connu des Megaten. On incarne une équipe de Teenagers se retrouvant plongés au coeur d’évènements occultes à résoudre. Chacun des personnages possède un persona, sorte d’avatar démoniaque qu’il invoque à son bon vouloir. Persona 3 a la particularité de voir les personnages invoquer leur persona en se tirant une balle dans la tête. On notera également le retour de la fusion dans les deux derniers Persona par le biais de la Velvet Room, et l’orientation vers la simulation de drague de Persona 3 et 4 par le biais du lien social. Tous les épisodes de ce Spin-off sont jouables officiellement en Anglais: Persona sur Ps1 et Psp, Persona 2 Innocent Sin sur Psp, Persona 2 Eternal Punishment sur Ps1, Persona 3 sur Psp et Ps2, et Persona 4 sur PS2 et PSVita.

Persona (PS1)
Persona (PS1)
Persona 4 Golden (PSVITA)
Persona 4 Golden (PSVITA)

Devil Children & Last Bible: Ce sont les 2 spin-offs destinés à un jeune public. Ils sont réputés moins difficiles que les autres Megaten (Demikids Dark version procurant toutefois certaines sueurs froides lors des combats), et leur ambiance générale se révèle bien plus légère. Seuls trois épisodes ont connu une traduction officielle en Anglais: Demikids Dark et Light version sur GBA, ainsi que Revelations : The Demon Slayer (Last Bible I) sur GBC. Il existe une traduction officieuse de Last Bible II.

Revelations : The Demon Slayer (GBC)
Revelations : The Demon Slayer (GBC)
Demikids (GBA)
Demikids (GBA)

Devil Summoner: Ce spin-off a la particularité de sortir du monde Apocalyptique pour rejoindre un Japon plus classique. Les 2 premiers épisodes se déroulent dans le Japon des années 90 avec une pointe de cyber punk, et les 2 Raidou Kuzunoha dans le Tokyo des années 20. Ces deux derniers se révèlent également les seuls à avoir été traduits en Anglais (maj: Soul Hackers connu une traduction anglaise dans son remake 3DS). De plus, autant les 2 premiers épisodes ont un gameplay très proche des Shin Megami Tensei, autant les 2 derniers proposent d’incarner directement le personnage durant les phases de combat.

Soul Hackers (3DS)
Soul Hackers (3DS)
Raidou Kuzunoha vs the Soulless Army (PS2)
Raidou Kuzunoha vs the Soulless Army (PS2)

Digital Devil Saga: Ce spin-off est composé de seulement 2 épisodes qui ont la particularité d’être une continuité scénaristique. Les deux disponibles en Anglais, ils ont entamé une légère séparation de la franchise Megaten: Il n’est maintenant plus possible de discuter avec les créatures, ni même de les recruter (et donc de les fusionner). L’ambiance a également été modifiée dans le premier épisode et se retrouve résolument futuriste avec une influence Hindouiste, pour se dérouler aux Etats-unis dans le second opus.

Digital Devil Saga (PS2)
Digital Devil Saga (PS2)

Majin Tensei & Devil Survivor: Ce sont les deux spin-offs sortis sous forme de Rpg tactique de la licence.

Majin Tensei 2 (Super Famicom)
Majin Tensei 2 (Super Famicom)
Devil Survivor Overclocked (3DS)
Devil Survivor Overclocked (3DS)

 

Un peu light quand même… J’aimerais bien en savoir plus sur l’univers, je fais comment?

Normal que ce soit light, c’est une news après tout… Mais j’ai tout prévu! Ci-dessous les quelques lectures conseillées pour approfondir à fond votre connaissance du merveilleux et sombre univers des Megaten:

Traduction des 2 premiers livres qui ont servi de base pour Digital Devil Monogatari: Megami Tensei. Je vous mets toutefois en garde : Ils ne sont pas destinés à être soumis à tous les yeux, et le contenu est moralement bien plus violent qu’un Megaten.

Dossier sur jeuxvideo.com (En français, plutôt assez fourni, dans les 30-40 minutes de lecture)

Dossier sur Hardcoregaming.net (En anglais, mais le plus complet, dans les 1h30 de lecture)

 

Une petite recommandation quand même? Parce que ça fait beaucoup de lecture finalement…

Lucifer’s Call (PS2 FR) et Strange Journey (DS US) pour la série principale. Ce sont les plus abordables, autant d’un point de vue de la difficulté (mais ils restent féroces par moments), que de la disponibilité ou de la traduction disponible. Pour les chanceux (comme moi) possédant une 3DS US, jetez vous sur Shin Megami Tensei IV, vous ne le regretterez pas!

Persona 4 (PS2 PAL et PSVITA) et Raidou Kuzunoha vs The Soulless Army (PS2 PAL) pour les spin-offs, autant zyeuter les plus récents. Même si le remake 3DS de Soul Hackers vaut aussi le détour.

 

Le mot de la fin?

Un grand merci pour m’avoir lu, et j’espère vraiment avoir donné envie à la plupart d’essayer (ou du moins se documenter plus en avant sur) les Megaten. Car la dernière qualité des Megaten qui contrebalance avec sa relative méconnaissance publique, est que cette série ne souffre d’aucun mauvais jeu, uniquement des univers qui peuvent coller ou non avec vos habitudes de joueur.

Et puis, pour sortir du carcan actuel des jeux génériques et à l’ambiance policée, pourquoi ne pas se lancer dans une nouvelle expérience de jeu et, soyons fous, apprécier?

 

ange_dechu_lucifer, à l’humeur coquine

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s