Teenage Mutant Ninja Turtles : Fall of the Foot Clan – Nintendo Gameboy

Par Giovanni
En discuter avec l’auteur du test sur le forum

Fin des années 1980 – début des années 1990, tout les enfants ne parlent que de peintres italiens de la Renaissance.
Ou pas.

Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphael sont en effet les héros de mon enfance, mais en tant que Tortues Ninja, élèves du maître-rat Splinter! Comics (plutot sombre et sanglant au départ), puis dessin animé, films, jouets et évidemment jeux vidéos!

Si l’association Tortues Ninja et jeu vidéo fait le plus souvent penser à la fameuse et controversée version NES de 1989; ce serait un immense tort de passer sous silence la version Game Boy de 1990 : Teenage Mutant Ninja Turtles : Fall of The Foot Clan, 1er volet de ce qui deviendra une trilogie sur la portable monochrome de Nintendo.

Et quel pied que ce premier volet à l’époque! Les sprites des 4 tortues sont plutôt gros et détaillés, et les ennemis ne sont pas en reste. Ces derniers sont d’ailleurs variés dans la limite de l’univers Tortues et des capacités de la portable : membres du Foot Clan, drones volants, robots, mini roquettes volantes, flammes démoniaques etc ; sans compter les obstacles et objets lancés a notre encontre (pierres, barres, éboulements….). Ainsi que les méchants emblématiques de la série comme Krang, Shredder, Bebop, Rocksteady et la présence des mythiques parts de pizza pour se redonner de la vie. Ce respect de la série est renforcée par la musique du générique du premier niveau! Rien à redire de ce coté la!

Niveau gameplay, nous avons a faire avec un Beat’em all linéaire avec quelques rares phases de plates-formes. On peut au début du jeu et à la fin de chaque niveau choisir une des 4 tortues (représentant les 4 vies que vous avez au début du jeu), qui malheureusement ont les mêmes mouvements malgré leur arme différente. On peut mettre un coup simple, lancer un shuriken en étant accroupi et un coup de pied sauté. Ce n’est pas de trop pour parer aux vagues d’ennemi incessantes qui déboulent sur vous à gauche, à droite, et dans les airs; surtout que nos héros sont eux d’une lourdeur et d’une lenteur comparables aux vraies tortues de mer. Heureusement, la hit-box, primordiale dans ce type de Beat’em all / plates-formes est tout a fait correcte et ne gâche pas le plaisir de jeu.

Que du bon alors? Pas tout à fait ! En contraste total avec la version Nes assez longue et très difficile, ce TMNT Fall of the Foot Clan était clairement destiné au jeune public ! Il n’y a malheureusement que 5 petits stages a se mettre sous la dent, qui plus est tous disponibles dès le début (vous pouvez commencez le jeu par la fin si cela vous chante). Heureusement, ceux ci sont assez variés, des égouts a la route, en passant par le lac et le Technodrome, fief de Krang. De plus, le jeu est facile et vous n’aurez aucun mal à en voir le bout, les 4 vies étant largement suffisantes, et les patterns des boss assez évidents. Clairement dommage car la qualité du jeu et le plaisir de retrouver l’univers du dessin animé sont bien présents, et on se surprend a y revenir de temps en temps, juste pour le plaisir d’un petit jeu apéro, et de fun immédiat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s