Solar Jetman – Nintendo Nes

Par Kawet

Cover US Cover Euro

Nom: Solar Jetman
Genre : Exploration/Shoot ’em up
Plateforme: Nes
Développeur: Rare

1 2 3 4

Date de sortie originelle: 1990
Éditeur (Région): Nintendo (Europe), Tradewest (USA)
Autres plateformes : PlayChoice-10

 
———————————-

 
Solar Jetman: Hunt for the Golden Warpship est le troisième jeu de la série Jetman. Le premier étant Jetpac (sorti sur ZX Spectrum, VIC-20 et BBC Micro) et le second Lunar Jetman (sorti sur ZX Spectrum). Ce jeu a été conçu et développé par Zippo Games pour… Rare, édité aux US par Tradewest en 1990, et par Nintendo en Europe. Il a ensuite été de nouveau édité par Nintendo pour son système arcade fondé sur la NES : la PlayChoice-10.

Il s’agit d’un jeu de shoot multi-directionnel à la manière de Gravitar (sorti sur Atari 2600 en 1982), dans lequel vous incarnez Jetman, un « éboueur de l’espace » à la recherche des pièces du Golden Warpship.
La force de ce jeu réside dans votre faculté à maîtriser la gravité (voire l’antigravité) de chacune des 13 planètes que vous explorerez (12 planètes dont une cachée). Vous devrez ramassez à l’aide de votre jetpod et de son rayon tracteur divers objets (qui au passage joueront aussi sur votre inertie) vous donnant de l’argent, du fuel pour passer à la planète suivante, des améliorations diverses…tout en prenant soin de ne pas heurter les parois ou de vous faire toucher par des ennemis.
Si la barre de vie de votre jetpod venait à se vider, vous vous retrouvez en combinaison spatiale, certes plus maniable mais aussi bien plus à risque. Un retour dans votre vaisseau mère, ou l’utilisation d’un warp, vous permettra de récupérer un autre jetpod et de remettre ça. La partie se termine si vous perdez les 4 vies qui vous sont initialement octroyées.

Vous gagnez des points en collectant des objets de valeur ou en vous débarrassant des ennemis, cela vous permettra d’acheter des améliorations diverses (jetpod plus performant, meilleurs missiles, réacteurs…). Et une fois le Golden Warpship reconstitué, vous vous retrouverez dans un dernier niveau au gameplay complètement différent, un peu comme pour Kid Icarus : il vous faudra manœuvrer à la manière d’un Shoot em up horizontal avec un scrolling automatique relativement rapide et une seule vie, pour aboutir à un boss final carrément WTF !

Solar Jetman est réputé difficile, heureusement un système de mot de passe vous aidera à progresser.

Deux éléments notables pour ce jeu : d’une part chaque planète est intégralement affichée en entier d’emblée, c’est à dire que vous n’avez pas de coupure d’affichage à la manière d’un Legend of Zelda. C’est agréable pour l’exploration et l’immersion, et déroutant pour de la NES quand on voit la taille de certaines planètes. D’autre part la musique a été réalisée par David Wise, qui est surtout connu pour son travail sur la série Donkey Kong Country. Le rendu est à la fois envoutant et entrainant, parfois hypnotique et parfois stressant. Quoiqu’il en soit les pistes sont de très bonne qualité pour un jeu NES.

A noter : La jaquette européenne a une coquille : « warship » y est écrit au lieu de « warpship ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s