Alien Crush – PC Engine

622892cartoucheAlienCrush

Par odmius
En discuter avec l’auteur du test sur le forum

 
Développé par Naxat Soft, grand pourvoyeur de hits pour la PC Engine, Alien Crush est le premier jeu de flipper sorti sur le support. Contrairement à d’autres titres, comme Pin-Bot sur Nes, le jeu ne propose pas un flipper « réaliste ». Nous allons donc pouvoir détruire des ennemis se déplaçant sur le plateau, accéder à des zones secrètes, etc…

1

L’écran titre nous permet de choisir entre deux modes, Fast et Slow, qui influent sur la vitesse de la bille. Je vous déconseille vivement le mode Slow qui risque de vous endormir, et donne à la bille une physique assez étrange. Nous pouvons ensuite choisir entre deux musiques pour nous accompagner le long de notre périple. La première est une musique électro assez rythmée et la seconde vire dans le glauque inquiétant et stressant.

Vos choix effectués, il est temps de plonger dans le vif de l’extraterrestre. Et de L’extraterrestre, il va y en avoir un paquet !

2 3

L’esthétique du jeu trouve clairement son inspiration dans le travail de H.R. Giger, créateur de l’Alien pour la série de films du même nom. Les amateurs d’art biomécanique seront donc aux anges. Il y a de la cervelle, de la tripaille et des tuyaux dans tous les coins ! Bref, on est à l’intérieur d’un extraterrestre et c’est bien crado ! Si on aime le genre, Alien Crush propose donc un design unique et réussi.

Les animations des différents éléments sont très bien faites, on a envie de tout détruire et de découvrir l’incidence que peux avoir notre bille sur les décors. Les slingshots du flipper explosent, le cerveau du plateau supérieur s’ouvre libérant des Aliens, et la bille se déplace de façon fluide et assez réaliste (sauf dans certains cas où le jeu est assez clément pour nous permettre de garder la boule en jeu alors qu’elle allait partir irrémédiablement sur les cotés). Les commandes répondent parfaitement et la jouabilité est très simple. Deux boutons pour les batteurs, et un pour secouer le flipper.

Techniquement, le tableau a l’air idyllique si ce n’est un gros défaut : l’absence de scrolling ! En effet, la bille navigue constamment entre les deux tableaux principaux et l’écran peut très régulièrement changer 5 à 6 fois de zone en une seconde, ce qui est loin d’être pratique pour suivre la bille. Même si l’on s’y fait, le jeu aurait été beaucoup plus confortable et agréable grâce à un scrolling. Dommage !

Alien Crush reste cependant assez plaisant à découvrir. Le jeu propose 4 zones secrètes se déverrouillant au gré de l’activation de bonus sur le plateau et elles vont vous permettre d’affronter des ennemis jusqu’à l’élimination totale de ceux ci. Ces sections proposent une esthétique et des thèmes musicaux différents, qui apportent un peu de variété au flipper de base.
Le challenge est là si vous souhaitez effectuer le perfect sur chacune de ces zone !

5 6

Si vous réussissez à ne garder qu’un crane dans cette zone, un ennemi spécial apparaît. Détruisez le pour remporter une Extra Ball!

Ce qui nous amène à un autre point négatif du jeu. En effet, une fois la méthode pour marquer des points acquise (monter le bonus de score sur le plateau inférieur, détruire les 6 têtes d’aliens sur les cotés et bloquer la bille dans la bouche de la reine) et bien on s’ennuie un peu. Passé la découverte des zones secrètes, la destruction des décors et le fonctionnement du scoring, le jeu est assez simple. On récupère régulièrement des extra ball et c’est tout ! Sauf si on décide de se lancer des challenges entre gamer, l’ennui se dessine. Le score maximal de 999 999 999 points est même envisageable si on a du temps à perdre.

7

Conclusion:

En le replaçant dans le contexte de son année de sortie, Alien Crush est un excellent jeu de flipper et peut être le meilleur sorti jusque là ! Le jeu est techniquement bon (excepté ce satané manque de scrolling), le design est réussi et il est de ce fait plaisant à jouer. Mais aujourd’hui, sa suite Devil Crash est passé par là. Plus beau, profond et technique, Alien Crash ne peut soutenir la comparaison. Reste un jeu à tester au moins une fois pour son ambiance, d’autant qu’il est beaucoup plus abordable financièrement que son petit frère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s