Summer Games – Commodore 64

Boîtier US

Nom : Summer Games
Genre : Sports
Plateforme : Commodore 64
Développeur : Epyx

1 2 3 4

Date de sortie originelle : 1984
Éditeur (Région) : Epyx (USA), U.S. Gold (Europe), Rushware (Allemagne)
Autres plateformes : Amstrad CPC, Apple II, Atari 2600, Atari 7800, Atari 800/XE/XL, ZX Spectrum

 
———————————-

 
Summer Games est un jeu regroupant un ensemble de sports. Ou comment faire un jeu sur les Jeux Olympiques sans en avoir l’air.

Il y a six épreuves différentes : le saut à la perche, le plongeon, le relai 4X400m, le 100m, le saut de cheval, le relais nage libre, le 100m nage libre et le ball-trap. Il est possible de s’entraîner sur une épreuve, de concourir pour une épreuves ou la totalité d’entre elles.

Le saut à la perche se joue tout en timing, il faut pousser le joystick dans la bonne direction et appuyer sur le bouton au bon moment afin de décomposer les mouvements du sauteur. Il est également possible d’utiliser plusieurs types de perches, allant de celle offrant le plus large timing mais ne sautant pas haut à celle permettant de battre des records du monde au prix d’un timing très serré.

Le plongeon va nécessiter du timing et un sens de la chorégraphie. Chaque direction correspond à un mouvement, le joueur va devoir en placer le plus grand nombre avant de relâcher au bon moment afin d’effectuer la meilleure entrée dans l’eau possible.
Le relai 4X400m fait appel à des notions de gestion. Si on ne touche pas au joystick le coureur va adopter une course normale, qui ne va pas le fatiguer. Mais si on pousse le joystick vers la droite, le coureur va accélérer et vider sa jauge d’endurance ; il faudra alors pousser le joystick à gauche pour regagner de l’énergie au prix d’une course plus lente. La dernière difficulté de cette épreuve est le passage de témoin. Il faudra appuyer sur le bouton au bon moment pour passer au coureur suivant.

Le 100m est l’épreuve la plus « physique » du jeu, il va falloir secouer le joystick de gauche à droite ou de haut en bas afin de faire sprinter le coureur.

Le saut de cheval se rapproche dans le principe du saut à la perche dans le principe. Il faut appuyer dans différentes directions ou sur le bouton au bon moment. Avec la petite subtilité supplémentaire de pouvoir corriger sa position en appuyant à gauche et à droite une fois le saut effectué pour faire un atterrissage parfait.

Les épreuves de nage sont assez simple, il faut appuyer sur le bouton pour nager plus vite, le relais ajoutant le fait de devoir passer d’un nageur à l’autre.

Le ball-trap fait appel aux réflexes, ou à la mémoire – l’ordre d’envoi des cibles étant toujours le même. Des cibles sont envoyées soit à gauche, soit à droite. On déplace un réticule avec le joystick avec la particularité qu’il y a une sorte de fatigue qui fait baisser ce dernier en permanence. On ne peut donc pas se contenter de le placer et d’attendre la cible, il faut en permanence corriger sa position.

Summer Games est le premier jeu d’une série à succès pour Epyx, en effet vont suivre Summer Games II, Winter Games, World Games et California Games. Le principe de base n’a désormais plus rien d’original, mais le jeu reste un monument du jeu à plusieurs (jusqu’à 8 joueurs). Pour beaucoup de gens qui y ont joué il est synonyme de deux choses : des heures et des heures de compétition à vouloir faire mieux que les copains et de joystick détruits par un secouage frénétique sur le 100m.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s