Top Gun – Nintendo GameCube

Par mickmack
En discuter avec l’auteur du test sur le forum

 

Top Gun combat zones est donc un jeu d’avion, plus proche du jeu de tir que de la vraie simulation, sorti en 2002 sur GC (testé ici) et avant sur d’autres machines. Un jeu Digital integrations/Titus (les enculés de Maddog)

Ce jeu est bien sûr inspiré du film avec Tom Cruise, dont l’un des plus gros avantages était une bande son électrisante.

Je préviens d’avance: ici, dans le jeu, pas de chanson ou musique issue du film, aucune référence même. C’est juste du naming, ça reprend le principe d’école/missions mais c’est tout… Enorme déception au premier abord, j’ai du voir ce film 10 fois étant gosse…

Et puis on joue quand même. On commence avec les missions d’académie, l’équivalent d’un petit tutoriel en 5 missions pour apprendre à manier votre F14, puis le Hornet et le raptor…
Les commandes sont simples, on manie l’avion avec le stick, un bouton pour le canon, un pour les missiles, un autre pour sélectionner le missile parmi 4 (air-air guidé, air-sol guidé, roquette ou bombe) et les gachettes pour accelérer ou freiner. Ca suffit largement pour vraiment rendre le pilotage agréable.

Après l’académie, on est affecté à une zone de combat. La première en Asie du sud-est, ou semble-t-il les viets ont encore mérité de se faire trucider. Ensuite dans le Golfe, il y aura toujours une bonne raison. Enfin dans le cercle polaire, des mercenaires sur-armés ayant décidé de prendre le contrôle du pétrole du secteur.

Les missions présentent une certaine cohérence, et ne sont pas que de l’abattage de cibles en règle. Enfin, si, mais c’est justifié. Un peu.
En bas à gauche de l’écran s’affiche votre radar, les cibles sont en rouge. Si vous sélectionnez les missiles air-air, alors les ennemis en vol sont mis en évidence. Si on choisit le air-sol, alors les DCA et les chars apparaissent, sympa. Les ennemis mobiles et fixes sont aussi différenciés.

Les missions sont au nombre de 36 et assez variées, entre de la destruction de bâtiments, de la défense d’unités alliées, de l’abattage de chasseurs ou bombardiers ennemis…
Parfois on se bat en haute altitude contre un Sukhoi 27, parfois au ras du sol dans un canyon contre un hélico… on sait tout faire… et franchement on s’amuse. Une fois l’objectif rempli, on compte les points, qui augmentent par exemple avec une série de tirs au canon réussis, une mission réussie rapidement, ou sans dégats, etc… Et vous recevez la médaille que vous méritez, souvent en chocolat.

Mais on ne peut pas se cacher le point faible du jeu: la vraisemblance.
Désolé messieurs de titus, un F 22 raptor ne peut pas embarquer 50 missiles air-air, 40 roquettes et 10 bombes.
Un super bombardier Tupolev 95 n’est pas équipé de tourelles de tir multi-directionnelles.
Un F14 ne peut pas faire demi-tour à mach 2 dans un canyon de 50m de large.
Un F22 ne peut pas faire exploser un char en le frappant avec une aile à la Topper Harley et en ne prenant que 49% de dégats.

Et je pourrais continuer sur la technique, mais il n’y a pas que le conseiller militaire qui a flanché, il y a aussi les scénaristes qui on trouvé des situations bien cocasses…

Du genre: bon, aujourd’hui à l’académie, on va vous tester, vous seul contre 28 avions ennemis. Shocked Shocked
En fait c’est pour préparer à une mission contre effectivement une bonne vingtaine de mig 29 fulcrum en simultané. Et la on se dit: quel responsable militaire totalement abruti (pléonasme) trouverait intelligent d’envoyer un seul pilote contre 20 avions ennemis, pendant que les 28 comparses d’entrainement se tirent sur la nouille dans leur chambre à l’académie?

Passons sur d’autres situations de combat tout à fait saugrenues en terme de surnombre pour arriver au moment le plus involontairement drôle:
Vous êtes à l’académie, on vous dit de faire gaffe à votre avion car il coûte cher (véridique) et pour vous entrainer, on vous envoie détruire une dizaine d’avions de chasse dont les pilotes ne réchapperont pas, une bonne vingtaine de chars de combat autoguidés et tout un tas de bâtiments…

Alors que penser de ce jeu? Il n’est pas vraisemblable dans le sens où les missions sont totalement inapplicables à la réalité militaire, mais tout à fait maniable, jouissif et amusant. On s’éclate à engager des avions ennemis, on prend un gros coup de flippe quand on se sait suivi par un missile qu’on ne peut pas semer, et le pilotage assez simple rend l’ensemble accessible et pas trop difficile.

Graphismes: 8/10. Je les trouve bons, tout est très lisible, quelques effets sont bien rendus (par exemple traverser la couche de nuages bas pour attaquer au sol).
son et musique: 5/10, juste pour ne pas avoir mis Danger Zone. La musique est anecdotique mais pas soûlante, et quand elle s’arrête on ressent un petit vide oppressant. 10/10 au bruitage du missile lock: bip bip bip biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip
jouabilité: 9/10, je trouve tout ça hyper maniable, et pas difficile du tout à prendre en main.
durée de vie : 7/10. Il y a des avions a débloquer, des médailles d’or à gagner dans chaque mission. J’ai eu 7 or sur mon premier loop et j’en resterai là, peur d’être lassé.

Global: 8/10, oui j’ai aimé. Je trouve ce jeu 100 fois mieux que les 2 star wars de la GC, sur lesquels je n’ai tenu qu’une heure. Je préfère les bons vieux missiles envoyés dans les dents des Sukhoi adverses, plutôt que d’enrouler des ficelles autour des pattes de chiens mécaniques géants.

Star wars… tu pues.

PS: j’avais joué à un autre Top Gun il y a des années, celui sur Amstrad CPC. Donc, petite comparaison sympa entre le top gun de 1988 et celui ci.

Top gun sur CPC:

Top Gun sur GC:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s