Le plaidoyer de la Wii U

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas de rétrogaming dont il sera sujet aujourd’hui mais bel et bien de next-gen avec un petit plaidoyer pour la Wii U qui semble bien malmenée ces dernières semaine suite à un Nintendo Direct de l’E3 très… surprenant, mais aussi à cause de l’annonce de cette mystérieuse NX qui devrait voir le jour en… ben en fait, on en sait rien du tout (mais Nintendo nous a promis d’en parler en 2016)!


La Wii U, comme chacun le sait, est issue du même parti-pris que celui de la Wii, à savoir l’idée que Nintendo possède du marché du jeu-vidéo : plusieurs machines de puissance identique ou équivalente ne peuvent cohabiter sainement sur le marché des consoles de salon. Si cette réflexion aura porté ses fruits pour la Wii, la Wii U souffre aujourd’hui du manque de compréhension des joueurs, mais aussi, il faut bien l’avouer, d’une politique de Nintendo pas très adaptée à l’évolution que le marché aura pris entre 2006 et 2012.

Une récente interview de Miyamoto par NPRAlltech apporte de nouveaux quelques précisions supplémentaires sur ce choix. Interrogé sur la volonté de la marque à camper sur cette position, le papa de Mario a répondu ceci :

« Avec notre dernier système, la Wii U, le niveau de prix atteint au final était plus élevé que ce que nous voulions obtenir au départ. Ce qui a toujours été important pour nous, c’est de trouver un moyen de proposer une nouvelle technologie que nous pourrions utiliser et proposer au public à un tarif accessible pour tout le monde. En conséquence, plutôt que courir après une technologie haut de gamme et ainsi tenter de créer la console la plus puissante, nous voulons essayer de composer une console qui possédera le meilleur équilibre dans ses fonctionnalités avec la meilleure interface que tout le monde pourra utiliser.

Et la raison principale est que nous aimons faire des choses qui soient uniques et différentes des autres entreprises, mais que nous ne voulons pas non plus finir en nous lançant dans une course technologique où l’enjeu serait de trouver comment obtenir les technologies coûteuses des systèmes concurrents au prix le plus bas. Il existe différentes façons d’aborder le problème et parfois nous regardons ce qui peut vraiment faire sens, en offrant un système consommant moins d’énergie ou émettant le moins de nuisance sonore et générant un dégagement de chaleur le plus contenu, ou parfois nous allons nous attacher à la taille du média et à la taille du système, et où il se situera dans le domicile.

Mais vraiment ce qui est plus important pour nous c’est de savoir comment nous créons un système qui est à la fois unique et abordable afin que tout le monde puisse se l’offrir et que tout le monde puisse en profiter. »

La virtualité des rapports humains, l’individualisme et la soif de compétition font désormais partie intégrante du monde du jeu vidéo. De même, le monde du PC est presque désormais fusionné à celui des consoles de salon avec des jeux massivement online. La barrière qui existait entre ces deux mondes n’est presque plus visible et les constructeurs l’ont bien compris en proposant des machines adaptées à ce nouveau marché.

Nintendo ne possède pas cette vision des choses. Pour eux, le jeu reste un divertissement occasionnel, familiale et partageable prioritairement en local. Bien que certains jeux soient accessibles en multiplayer online, ce mode n’est pas aussi développé que les hardcore gamers le souhaiteraient avec, par exemple, l’impossibilité de chat vocale ou encore les messages préenregistrés en lieu et place d’une liberté d’expression.

Après un peu plus de deux ans et demi d’exploitation, et suite à un salon E3 2015 qui laisse les joueurs avec un petit goût d’amertume, je vous propose de faire un point sur la ludothèque de la WiiU en l’état actuel des choses afin d’avoir une vision plus globale que celle distillée ces derniers jours.


Leave Wii U Alone !

Soyons clairs dès le départ, cet article n’est pas celui d’un fanboy. Bien qu’aujourd’hui mon attirance dans le jeu-vidéo soit affichée du coté de chez Nintendo, c’est surtout pour la diversité de l’offre proposée que je rédige ces lignes. En effet, à une époque ou les machines sont de parfaits clones les unes des autres et ou la seule différence pour faire basculer le joueur vers un système plus qu’un autre réside dans l’exclusivité des titres proposés (et encore, même plus, ces exclues sont toutes ou presque rassemblées du coté du PC), l’originalité et l’univers des jeux Wii U me semblent plus que nécessaire pour éviter la morosité du marché.

La Wii U, à mon sens, est le bien nécessaire aux joueurs pour bénéficier un peu d’autre chose et il serait très dommage que cela reste incompris. Toujours selon moi, c’est aujourd’hui le système de jeu qui propose le plus de diversité dans les genres proposés ainsi que le plus d’exclusivités réelles (pas de portages sur d’autres machines, ni sur PC) sur la génération U/PS4/ONE.


Les jeux « matures » exclusifs (disponibles ou à venir en 2015) :


Bayonetta 2


Devil’s Third


Fatal Frame 5


Hyrule Warriors


Monster Hunter 3 Ultimate


Xenoblade Chronicle


Zombi U

Les jeux exclusifs pour se mesurer et scorer on-line (disponibles ou à venir en 2015) :


??? Mario Tennis Ultra Smash ???


Mario Kart 8


Splatoon


Super Smash Bros U

Les jeux exclusifs pour jouer ensemble en locale (disponibles ou à venir en 2015) :


Animal Crossing Amiibo Festival


Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016


Mario Party 10


Nintendo Land


Wii Party U

Les plateformers exclusifs pour jouer seul ou à plusieurs (disponibles ou à venir en 2015) :


Donkey Kong Country Tropical Freeze


New Super Mario Bros U


Super Mario 3D World


Super Mario Maker


Yoshi’s Woolly Wolrd

Les jeux de réflexion exclusifs (disponibles ou à venir en 2015) :


Captain Toad Treasure Tracker


Kirby’s Rainbow Curse


Mario vs. Donkey Kong: Tipping Stars


Pikmin 3

Les action-games exclusifs (disponibles ou à venir en 2015) :


Scram Kitty and his Buddy on Rails


Star Fox Zero

no pics
Swords & Soldiers II


The Wonderfull 101

Ce ne sont pas moins de 29 titres 100% exclusifs (sur console de salon, entendons-nous bien) qui vous ont été présentés dans ce dossier. Ce que l’on constate de prime abord, c’est la très grosse majorité de jeux Nintendo. Délaissée par les éditeurs tiers au modèle économique unique (on pond 3 titres que l’on dispatche sur toutes les machines compatibles) et n’ayant pas l’ambition d’en sortir pour proposer des titres exclusifs à un support particulier (comme chacun le sait, ce sont les jeux qui font vendre une console et non l’inverse), ce sont donc les studios de Nintendo qui assurent des sorties régulières (on est sur environ une par mois) pour la Wii U.

La Wii U se trouve aujourd’hui dans un cercle vicieux : pas de jeux, pas de ventes, pas de ventes, pas de jeux…

L’E3 de 2015 n’aura pas été couronné de succès pour Nintendo de par le peu de choses annoncées sur la Wii U (stratégie? ). Mais ce qu’il faut tout de même retenir, c’est que d’ici à Noël 2015, ce ne sont pas moins de 8 jeux exclusifs(Star Fox Zero, Super Mario Maker, Animal Crossing Amiibo Festival, Mario & Sonic Aux Jeux Olympiques, Yoshi’s Wooly World, Mario Tennis Ultra Smash ainsi que les versions traduites de Fatal Frame 5 et Xenoblade Chronicles X) qui sont annoncés… Ajoutez à cela quelques titres de tiers comme Fast Racing Neo, Rodea The Sky Soldier, Pokken Tournament ou encore Genei Ibunroku #FE (j’en oublie sûrement) et vous vous retrouvez tout de même avec pas mal de choix. On attend également quelques jeux non-exclusifs comme, par exemple, shiftlings, Mighty N°9, Skylanders SuperChargers ou encore Never Alone.

Pour le reste des jeux disponibles, beaucoup sont des cross-plateformes (donc communs avec la PS3 et la 360) comme, par exemple la série des Batman Arkham, des Assassin’s Creed, Tekken Tag Tournament 2, Deus Ex: Human Revolution Director’s Cut, Mass Effect 3, Rayman Legends, Darksiders II, Injustice: Gods Among Us, Resident Evil Revelations,… Sans oublier les franchises Skylanders, Disney Infinity et Lego !


Batman Arkham City PS3 Vs Wii U


Mass Effect 3 PS3 Vs Wii U


Resident Evil Revelations 360 Vs Wii U


Tekken Tag Tournament 2 PS3 Vs Wii U

Aujourd’hui, la Wii U est techniquement clairement en dessous des PS4 et XBoxOne, c’est indéniable. Mais, le passé nous a montré à maintes reprises que des machines downgrades pouvaient parfaitement bien marcher (je pense à la Megadrive et la PCEngine) car, ce ne sont pas que les performances qui priment mais bel et bien la qualité des jeux disponibles sur ces plateformes. La Wii U a sa carte à jouer car elle se positionne sur un marché que seul Nintendo exploite aujourd’hui: celui des consoles de jeux pure et non des machines hybrides PC/consoles reines du multimédia.


*** Petite précision sur l’utilisation du terme « downgrade ». N’y voyez pas ici quelque chose de péjoratif. Il est à prendre dans le sens ou, sur un même marché et à un même moment, ces machines sont de puissance moindre que d’autres également disponibles. La PCE et la MD ont été prises pour exemple car elles cohabitaient avec des machines comme la NeoGeo ou la SNES. Une Wii sur un marché PS3/X360 aurait également parfaitement pu faire l’affaire comme comparaison. ***


L’argument majeur pour cette machine, c’est qu’aujourd’hui, des jeux sortent dessus et les annonces sont faites avec une dead-line de 6 mois maximum et non 12 à 18 mois comme chez la concurrence (soyons honnête, des jeux sortent tout de même, mais les grosses annonces de cet E3 sont encore lointaines) qui fait patienter ses joueurs à coup de rétrocompatibilité… Et en parlant de ca, la Wii U possède aussi sa rétrocompatibilité avec la Wii qui lui ouvre sa ludothèque massive (une étude du site IGN annonce 968 jeux répertoriés) avec quelques merveilles comme Pandora’s Tower ou Xenoblade Chronicles… Sachez aussi que la Virtual Console de la Wii est toujours fonctionnelle et propose plus de 300 titres rétros, adaptés aux écrans HD ! Avec la centaine de jeux déjà disponibles sur Wii U, cela porte la capacité de ludothèque à plus de 1500 titres (avec les jeux indépendants du WiiWare, ceux de l’eShop et les jeux GBA et DS).

Pour la question du prix, largement relatée ces derniers temps, je trouve que qualifier la machine de « trop chère » est assez hors-sujet… Bien qu’une baisse des tarifs ne serait pas un mal pour la relance de la console aux alentours des fêtes de Noël, aujourd’hui, les packs 8Go + Super Smash Bros se trouvent en moyenne entre 220 et 230€. Le jeu à lui seul valant déjà 60€, cela met le hardware (de ce pack) entre 160 et 170€. Ce tarif étant très exactement le même constaté pour un pack Playstation 3 12Go seule. La Wii U, console aux capacités comparables à celles des PS3 et X360 se positionne donc très exactement dans la même gamme de tarifs que ces dernières. J’ajouterais même que ces machines ne permettent pas de bénéficier d’un double écran (que ce soit pour le gameplay ou pour l’affichage des options) comme le propose la Wii U via son Gamepad pour un prix de vente équivalent…


La Wii U : pour qui et pourquoi?

La cible, bien qu’en 2012 Nintendo souhaitait attirer les hardcore-gamers, est le joueur qui ne se souci pas de l’avancée technologique et qui est à la recherche de jeux inédits. Le gamer qui n’aura pas encore franchi le pas des PS4 et One et qui souhaite attendre l’arrivée plus massive de jeux avant d’investir trouvera ici pas mal de bons jeux susceptibles de lui convenir. Le système 8go est trouvable aux alentours de 230€ neuf avec un jeu (Smash Bros.) et les fêtes de Noël seront probablement le terrain d’une baisse en dessous de 200€ (généralement constatées autours du mois d’octobre) pour écouler les stocks en raison de l’arrêt de la production de cette série.

Des jeux comme Mario Kart 8, Smash Bros et dernièrement Splatoon sont tous amenés à évoluer par le biais de DLC et autres contenus téléchargeables (payantes ou pas, la n’est pas la question). Ils offrent un gameplay intemporel et le mode on-line permet d’en assurer la durée de vie et le replay-value.

Les familles et la convivialité entre amis sont aussi à l’honneur sur cette machine. Les « party-games » comme Mario Party 10 et Nintendo Land sont tous deux destinés à de bons moments en perspective. Le petit jeu qu’on sort quand les potes sont la histoire de bien rigoler pendant l’apéro! On pensera aussi aux futurs Mario Tennis (qu’on espère jouable on-line) et Mario & Sonic Rio 2016 qui seront aussi le terrain de bonnes compétitions…

Les jeux chronophages et immersifs comme The Legend Of Zelda The Wind Waker HD, Xenoblade Chronicles X, Monstrer Hunter 3 Ultimate ou encore le futur Zelda (promis sur Wii U par les dirigeants de Nintendo) satisferont les adeptes du genre pendant de longues heures.

Les adeptes du jeu à l’ancienne (comprenez par la, gameplay 2D) trouveront leur bonheur sur des jeux comme New Super Mario Bros U (et son extension Luigi), Donkey Kong Country Tropical Freeze ou encore Yoshi’s Woolly World.

Des sensations fortes? Un petit Zombi U ou encore un Fatal Frame 5 et hop, on est dans l’ambiance…

Une grosse envie de tout casser? Bayonetta 2, Hyrule Warriors, Starfox Zero ou un bon petit The Wonderfull 101 feront du bien à vos nerfs !

Même les adeptes de la collectionnite aiguë trouveront leur bonheur avec les Amiibos et les futurs jeux associés et dédiés (ouverture du bal avec Animal Crossing Amiibo Festival).

On n’oubliera pas non plus ceux qui cherchent à réfléchir un peu avec des jeux comme Kirby’s Rainbow Curse, Captain Toad Treasure Tracker ou encore le magnifique Pikmin 3


La Wii U et l’avenir :

L’année 2016 devrait voir arriver le titre majeur attendu de tous les joueurs: le nouveau Zelda! Nintendo nous prépare t’il des surprises maintenant que ses studios sont à nouveau disponibles pour pondre de nouveaux titres? La fameuse et si mystérieuse NX sera t-elle le point finale à la commercialisation de la Wii U?

Pour tenter de répondre un peu à tout cela, essayons de nous projeter sur les déclarations récentes des dirigeants de Nintendo. Et pour commencer, penchons-nous sur le cas NX et ce que nous en savons.

On sait aujourd’hui que la NX sera une console de salon. On sait aussi que cette future machine n’aura pas vocation à remplacer ni la 3DS, ni la Wii U. En lisant entre les lignes, on comprendra aussi qu’il ne s’agira pas d’un casque de réalité virtuelle, Miyamoto lui même en ayant une très mauvaise impression ludique bien qu’il reconnaisse que Nintendo expérimente dans ce domaine.

Les récentes publications des blogs et sites spécialisés semblent tous vouloir affirmer, sans aucune certitude, que Nintendo « ment » volontairement sur le destinée de cette machine afin de continuer à écouler les stocks de Wii U pour les fêtes de fin d’année. Selon une très grosse majorité d’entre eux, la NX sonnera, et ils l’écrivent noir sur blanc, le glas de la Wii U. La question que je me pose est donc : pourquoi le constructeur se mettrais dans une position encore plus préjudiciable qu’elle ne l’est actuellement en déformant à son avantage une vérité que tous le monde semble vouloir prendre pour acquise?

Cette question est pleine de sens car, une telle stratégie reviendrait à se tirer une balle dans le pied et mettre à mal le lancement même de ce futur hardware. Nintendo perdrait de ce fait la confiance de ses potentiels acheteurs et des possesseurs de Wii U actuels. Non, je ne crois pas qu’il faille donner de l’intérêt à cette « théorie du complot » vidéo-ludique (mais je peux me tromper aussi). Et si j’avance cette thèse, c’est principalement par rapport à la conférence donnée par Satoru Iwata à ses investisseurs (en gros ceux qu’il ne faut surtout pas perdre et prendre pour des billes…). Sur un slide de la présentation apparaît cette image :


Ce schéma met en avant plusieurs choses. La première étant que Nintendo, de part son alliance financière avec DeNA, met en service la partie mobile de son plan d’action à destination des smartphones et tablettes. La seconde, c’est que dans leurs plans, la Wii U fait toujours partie de l’équation. La dernière est surtout une question… Que fait le monde du PC dans ces plans?

Mais, ce que ce slide montre particulièrement, c’est que la collaboration avec DeNA, qui je le rappel est avant tout un opérateur de eCommerce et de téléchargement d’applications mobiles plus qu’un développeur de jeux, semble englober la totalité des systèmes connectables existants en dehors des machines Sony et Microsoft. Lors de l’annonce de la NX, Satoru Iwata avait déclaré ceci aux journalistes :

« Au sujet de la manière avec laquelle les consoles dédiées sont utilisées, il est possible de dire que les situations sont devenues très différentes, en particulier lorsqu’on compare le Japon et l’étranger. Vu que nous réfléchissons en permanence à la manière de créer une nouvelle plate-forme qui sera acceptée par le plus grand nombre possible à travers le monde, nous souhaitons leur offrir « une console plate-forme de jeu dédiée bénéficiant d’un tout nouveau concept » tout en tenant compte de divers facteurs dont les différents environnements de jeux d’un pays à l’autre. »

Cette intervention du grand patron de Nintendo ainsi que cette image semblent vouloir dire que la NX serait une machine susceptible de correspondre à la manière de jouer de n’importe quel gamer dans le monde, qu’il soit adepte du free-to-play, de MMORPG ou encore de jeux classiques sur consoles ou mobiles. N’oublions pas que c’est sur les plateformes mobiles que les éditeurs sont aujourd’hui les plus actifs avec des productions n’ayant parfois rien à envier aux jeux consoles. Amener ces productions déjà disponibles sur mobile dans nos salons et sur nos consoles portables serait un marché extrêmement lucratif et intelligent. Et si cette fameuse NX n’était en fait rien d’autre qu’une interface entre le monde du jeu mobile et votre écran HD pour qui ne posséderait ni 2DS/3DS, ni Wii U? Et si cette NX était en fait… Bref, vous comprendrez qu’en l’absence d’inofrmations concrètes, tout est possible concernant ce futur hardware et que spéculer dessus est complètement inutile !

Il y a peu Iwata aurait émis la crainte que ces annonces prématurées concernant cette future console ne nuisent à la commercialisation de la Wii U et à souhaité rassurer autant les actionnaires que les clients et potentiels futurs clients de sa console :

« La NX est un nouveau hardware, et reprendra tout à zéro. Cependant, la 3DS et la Wii U ont installé des bases. Arrêter subitement la production de software parce qu’une nouvelle console est sortie est inefficace.[…]Nous continuerons de développer des jeux 3DS et Wii U pendant que la NX sera en développement. Satisfaire les clients qui ont acheté une Wii U est notre priorité. »

Revenons à nos moutons avec la Wii U et le futur de ses jeux. De nouvelles déclarations des dirigeants de Nintendo tendent à vouloir dire que la firme chercherait à faire désormais des annonces choques et spontanées avec une période de mise à disposition des jeux annoncés très courte (jusqu’à 6 mois maximum). Cette nouvelle stratégie pourrait à elle seule expliquer l’inexistence des annonces de jeux en développement et la quasi omniprésence de jeux déjà connus dans le line-up du Nintendo Direct de l’e3 2015. Et comme il fallait bien un point de départ à cette stratégie c’est pour cet événement précis (situé en plein milieu de l’année) que Nintendo aurait choisi de commencer. Désormais mis sous le feux des critiques et étiqueté comme limite hase-been, BigN aurait désormais toutes les cartes en main pour surprendre positivement…

Bref, tout cela reste extrêmement expectatif, mais, concernant notre petite Wii U, il semble que le soutient soit toujours d’actualité et que 2016 puisse réserver de nombreuses surprises, tout du moins, espérons le !!!

Conclusion :


La méthode commerciale est critiquable, le mode on-line est perfectible, le positionnement sur un marché spécifique est digne du funambulisme mais une chose est certaine : les bons jeux sont au rendez-vous ! Rien qu’avec les exclusivités, tout à chacun peut y trouver son compte. Seuls les adeptes de la simulation (qu’elle soit automobile, sportive ou de guerre) se sentiront lésés. Malheureusement, ce sont ses 3 genres qui priment aujourd’hui chez les joueurs. Jouer pour le fun semble vouloir tendre à disparaître avec le temps et c’est sur ce marché précis que Nintendo a positionné sa Wii U…

Une petite précision sur le terme « jouer pour le fun » est nécessaire afin d’éviter toutes mauvaises interprétations : il faut comprendre ici « à la manière d’un jeu occasionnel, pour un divertissement spontané comme pourrait l’être une partie de Monopoly (ou autres…). Il n’est ici absolument pas sous-entendu que les machines de Sony ou Microsoft (old-gen ou nex-gen) ne proposent pas de tels jeux dans leurs ludothèques respectives, loin de moi l’idée de le penser. C’est juste un constatation de la direction qu’a pris le marché des jeux-vidéos et la démonstration que Nintendo cherche à se positionner sur ce secteur précis.

Le future de la machine semble, tout du moins pour le web, déjà bien arrêté mais l’idée que la NX ne soit pas du tout ce que tous le monde semble vouloir penser qu’elle soit plane tout de même au dessus de nous… Attention tout de même aux certitudes de certains auteurs de la toile, il se pourrait que leurs déclarations vous entraînent vers des expectations qui pourraient vous décevoir grandement une fois le produit présenté… Le mieux étant, en l’absence de toutes certitudes, de ne rien publier publiquement. Bien que certains d’entre vous pourraient penser que j’en ai fait de même dans le paragraphe précédant, je vous précise que j’ai émis cette hypothèse uniquement dans le but de vous montrer que cette NX pourrait très bien être complètement autre chose qu’un remplacement de la Wii U et ne fait absolument pas figure de chose à prendre au pied de la lettre.

En conclusion, et pour introduire un minimum de notion rétro dans cet article, j’aimerais faire un parallèle avec une certaine Sega Saturn dans la seconde partie des années 90… Une console peu comprise du public et malmenée par la presse, un marketing peu porté par sa maison mère, une concurrence féroce de Sony et sa Playstation, une réussite totale sur le marché Japonais mais très difficile en occident et de très bons jeux malgré tout! L’histoire semble vouloir recommencer en changeant cette fois-ci de raison sociale… Pour les regrets et le regain d’intérêt que cette machine aura par la suite auprès des joueurs du monde entier qui semblèrent découvrir avec stupéfaction que des jeux vraiment exceptionnels existaient dessus, il serait vraiment dommage, à l’heure de l’internet et de la libre circulation des informations, de passer à coté de cette Wii U et de son univers « alternatif » que Nintendo et ses affiliés auront tissé pour égayer un peu les salons familiaux et les joueurs des quatre coins du globe.

Je suis persuadé que de nombreux joueurs de 360/ONE et PS3/PS4 lorgnent sur les productions Wii U en se disant que c’est dommage que les jeux de ce support ne soient pas disponibles sur le leur. Je les comprendrais parfaitement car je suis personnellement dans ce cas de figure mais de l’autre coté de la barrière. J’aimerais pouvoir avoir sur ma U un Final Fantasy, la suite de Resident Evil Revelations (qui ne sortira pas sur la U pour le coup), Mortal Kombat X, Street Fighter V ou encore le nouveau Batman Arkham Knight. Ce que je sais, par contre, c’est que mon PC me permettra de jouer à une très grosse majorité de ces titres qui me font rêver (bon, Batman est un petit peu mis à mal ces derniers jours dans sa version PC… mais cela évoluera) mais que mes titres Wii U ne seront jamais disponibles sur ce support, d’où mon choix. Alors oui, chaque machine possède ses exclusivités constructeurs et chaque possesseur de l’une ou de l’autre se verra amputé de certains jeux quoi qu’il en soit. Mais sachez tout de même que Microsoft ne se privera probablement pas de porter ses exclues One sur son système d’exploitation Windows (c’est un argument majeur pour eux d’assurer aux développeurs des ventes multi-supports à la vue des difficultés de commercialisation de la ONE face à la PS4) et que la technologie utilisée pour la Playstation 4 (100% matos PC inside et un support média non propriétaire qu’est le BlueRay) permet déjà de lire les boots PS4 sans aucuns problèmes via émulation de l’OS. Adieu donc le 100% exclusif pour ces 2 machines pour qui possède aussi un PC…

De mon avis personnel, c’est cet argument que Nintendo devrait mettre en avant pour tenter de faire réfléchir les potentiels acheteurs de next-gen avant le choix définitif de leur investissement (car au prix de ces machines, c’est effectivement un investissement). Une console HD accessible, pluridisciplinaire, avec des softs exclusifs (même face au monde du PC) face à des machines techniquement identiques et (pour le moment) dotées d’exclusivités « constructeurs » presque toutes disponibles sur PC…


DarkPengoo

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le plaidoyer de la Wii U »

  1. bravo pour ta longue et bonne analyse (attention aux coquilles : « se domaine », « Une console peu comprise du publique »). Perso je vais passer sur PS4 (édition collector MGSV) bien qu’ayant un imac surgonflé à bloc pour le jeu PC. En faite, la valeur plus du blu-ray (dépourvu sur Wii U), des exclus à foison et des jeux next gen loin d’une Wii U et un confort de jeu sur grand écran (et canapé) ont eu raison de mon futur achat. La WII U ne m’excite pas, bien que le futur Zelda sera le seul à le faire… mais acheter une console pour un jeu cela ne vaut pas le coup.

    1. Merci d’avoir remonté ces quelques coquilles malheureusement passées au travers de ma relecture 🙂 Elles sont désormais corrigées !

      Effectivement le problème du média est un réel handicape. Je suis actuellement en pleine réflexion pour rentrer une PS3 afin de profiter d’un combo console/Blueray sur une seule prise HDMI au lieu d’avoir 2 appareils. Bien que mon PC lise actuellement parfaitement les Blueray, j’aurai aussi accès au PSN pour certains jeux inaccessible financièrement en original (mais surtout pour les conversion Sega Modèle 2 comme Daytona USA).

      Fort heureusement pour les autres constructeurs, certains d’entre nous préfèrent jouer sur console mais, pour moi (avis personnel je précise) , l’argument du grand écran n’est pas valable puisque une unité centrale se branche parfaitement sur un écran HD. J’en fait actuellement l’expérience puisque j’utilise un PC équipé d’un émulateur pour lire les boots de CD originaux MegaCD et NeoGeoCD (machines que je me payerais un jour ou l’autre de toute façon). Je sors en HDMI sur ma télé de salon avec des manettes en USB, ce qui me permet d’en faire usage le postérieur parfaitement vissé à mon canapé 🙂

      Pour ce qui est des exclusivités, pareil, l’émulateur PS4 déjà disponible sur le net (je te laisse chercher) me permettra tout simplement de faire tourner ces exclues si l’envie me prend de les posséder…

      Après, je conçois complètement que la majorité de l’univers Nintendo ne corresponde pas du tout à certain 🙂

      1. Oui, l’ému via un pc relié à une TV HD, oui cela permet de relier les deux mondes ! JV le mag avait fait il y a 2 n° un bon dossier dessus, avec le client Steam (et quand l’on voit les prix sur cette plateforme, les consoles ont du souci à ce faire). Mais les consoles restent des consoles : démarrage rapide, menus simples et jeux jouables rapidement (quoiqu’elles prennent le chemin du pc dans ce domaine là). Ce qui fait pencher pour une mini tour à côté de la TV : l’émulation rétro pour moi 😉

        Cependant, je me demande au niveau de la définition (texte à l’écran) si cela est aussi jouable que cela ? Perso mon vidéoprojo HD en 1280 ne me permet pas de jouer à Witcher III car les textes sont illisibles !

        Pour nintendo : je suis assez déçu de la N3DS (xenoblade quelle honte de si moches textures) et à part un zelda rien à l’horizon… mais où est passez la fougue de la SNES ? Un Super mario world dément (les warp zones de folie), un Zelda 3 apocalyptique sans parler des éditeurs tiers : capcom (megaman), castlevania (Konami)…

  2. Enfin quelqu’un qui pense comme moi, j’avoue en avoir assez marre des gens qui disent tout et n’importe quoi vis à vis de la WII U et son remplacement par la NX alors que ça a été annoncé que ça n’était pas du tout prévu dans ce sens.

    Les gens se basent tellement sur l’E3 pour voir l’évolution des consoles qu’ils en oublient souvent que Nintendo est en « E3 » permanent avec ses Nintendo Direct tout au long de l’année.

    Là où Sony et Microsoft doivent envoyer du lourd obligatoirement lors de ces grands événements, Nintendo a juste besoin de présenter quelques exclus et montrer du contenu en plus sur des jeux qu’on connait déjà. C’est une stratégie comme une autre personnellement j’en suis adepte, même si je suis pas toujours satisfait après un Nintendo Direct, la plupart du temps je le suis.

    Pour finir, le NX Gate a tendance à m’exaspérer, les grands sites de jeux vidéo ainsi que les blogueurs (qui aiment souvent basher BigN) ont le chic pour faire ce que j’appelle de la désinformation, à chaque fois que je lis les articles (avec des noms chocs pour attirer le clic) j’ai l’impression qu’ils affirment tout et n’importe quoi en se basant sur du vent, ça joue sur les mots comme j’ai jamais pu autant le voir juste pour nous démontrer que la Wii U est soit disant morte à cause de la conférence de l’E3 qui ne l’a pas mis selon eux en avant.

    1. J’avoue beaucoup aimer cette manière de procéder aussi. J’aime bien le « petit coup par surprise ».

      Concernant ce fameux NX Gate comme tu le nomme si bien, effectivement, je trouve assez honteux la manière dont les blogs et les sites spécialisés traitent l’affaire. Ils risquent de devenir préjudiciable à vouloir tenir pour acquis les rumeurs et annoncer la mort de la U avant même que Nintendo lui même ne le fasse… C’est extrêmement préjudiciable pour les ventes actuelles et celles de fin d’année qui arrivent à grand pas. Une majeure partie de leur lectorat n’ira pas chercher plus loin, d’où l’idée de ce plaidoyer qui essaye, tant bien que mal de rétablir la position exacte de la machine sur le marché et ramener une connotation positive à cette console.

  3. Avec mon SSD, mon PC boot en moins de 12 secondes, c’est pas la fin du monde. Avec une bonne carte vidéo tu fais aisément du 1080p, il n’y a aucun soucis pour ca! J’avoue ne pas avoir cette résolution pour le miens mais un ami le fait sans problème donc, ca devrait aller crème pour les textes 🙂

    Concernant l’époque SNES, elle est malheureusement révolue mon ami! Le Seals Of Quality imposé, les cotas maximum annuels obligatoires, la main mise sur les tiers par Nintendo tombera avec l’arrivée de Sony! C’était une période fast pour les consomateurs mais visiblement très difficile pour les devellopeurs… Depuis cette période, BigN aura presque du se débrouiller tout seul pour abreuver ses consoles !!! Les tiers leur auront fait correctement payer cette infamie jusqu’à l’arrivée d’Iwata qui a changé la donne avec la Wii.

    Pour la N3DS, il faut aussi relativiser, ce ne sont pas des machines de compétition non plus… Ce sont des processeurs ARM tout intégré qui ne sauront jamais rivaliser avec un tandem processeur/carte-vidéo. Elles sont avant tout étudiées pour l’autonomie et le bas prix. C’est déjà bien d’avoir cette technologie entre les mains ! Et de toute façon, je ne pense pas que les joueurs nomades souhaitent avoir des machines de compétition, on l’a déjà vu avec le temps, les machine simples mais bourrées de jeux sont plus plébiscitées que les bêtes de courses énergivores… Elles sont, je ne sais pas si tu l’as remarqué, toujours downgrade par rapport à la gen en cours : PSP (2004) équivalence PS1 (1994), GBA (2001) équivalence (majoritaire) SNES (1990) , GameGear (1990) équivalence Master System (1985),…. Je ne parlerais pas de la Vita, c’est une console dont j’ignore tout mais peut être est-ce une équivalence PS2 voir 3???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s