Insector X – Sega Megadrive

Nom : Insector X
Genre : Shmup
Plateforme : Megadrive
Développeur : Hot-B


Date de sortie originelle : 07 septembre 1990
Éditeur (Région) : Sages Creation (US), Hot-B (Jap)
Autres plateformes : Arcade (Taito), NES (Taito)

InsectorX est un shmup horizontal développé par Hot-B (Steel Empire) en 1990 sur les bases de la version arcade de Taito sortie un an plus tôt.

Le jeu vous met aux commandes d’un guerrier lilliputien, dernier de sa race, nommé Kai qui a pour but de libérer le monde des insecte d’une armée cyber-insectoids dirigée par une obscure reine bien crapuleuse. Vous êtes donc équipé de votre petite combinaison ailée, de votre armement et de votre sang froid…

Coté graphismes, la version Megadrive n’a plus rien d’autre en commun que l’univers du jeu avec sa version arcade. Une refonte complète de l’aspect visuel à été opérée par Sages Creation en libérant le coté kawai de la version originale pour quelque chose de plus sombre et sérieux bien plus adapté à la palette couleurs de la 16bits de Sega. Exit donc ici les personnages joufflus et les monstres en baskets et place à de vrais vilains pas beaux bien cybernétiques et surarmés jusqu’aux mandibules !!

Abordons maintenant le coté gameplay d’InsectorX. Les commandes se basent sur les trois boutons de la manette : tir principale (B) premier tir secondaire (A) et second tir secondaire (C). Autant principales que secondaires, vos armes sont upgradables grâce à l’acquisition d’items qui feront monter en puissance vos tirs. Ce sont donc trois puissances de feu qui s’offrent à vous pour venir au terme des 5 niveaux que comporte le jeu (tous se terminant par un boss).

Malgré un début de jeu relativement tranquille, passé les premiers niveaux, le soft se corse rapidement au point d’en devenir assez « punitif ». Pas de mémorisation de phase de jeu évidente, les tirs ennemis sont en fonction de votre position et ne sont jamais vraiment les mêmes. Certains de ces tirs sont même sacrément vicieux !!! Heureusement, des checkpoints officieux font qu’en cas de perte de vie, vous ne vous retapez pas tout le niveau et que vous reprenez le jeu en amont de votre échec. Les boss, quand à eux sont paradoxalement plus facile à passer (encore que pas si simples que ca) que les niveaux en eux même. Mais, si par malheurs vous échouez devant l’un d’eux, il faudra recommencer au checkpoint et ca, c’est très énervante et « casse-manette » car ces derniers ne sont jamais très proche de l’endroit de votre trépas…

Le jeu met un certain temps à être maîtrisé. Les aficionados de R-Type mettrons bien moins de temps à plier la bête que ceux qui passent leurs journées à jouer au Pokémons mais, une fois le tout bien ficeler et deux ou trois manettes réparées/changées, un run de grande classe ne prendra pas plus de 20 minutes. C’est peu mais il ne faut pas omettre que la genèse du titre est issue de l’arcade et ne pas oublier non plus de compter le temps qu’il vous aura fallut passer sur le jeu pour en arriver la !!!

Pour conclure, InsectorX est un bon petit shmup de fin de première génération sur Megadrive. Il est très difficile de lui attribuer un rang très élevé au classement des meilleurs jeux du genre sur ce support quand on vois les avancées techniques amenées par des titres comme MUSHA ou Thunder Force 3 & 4 sortis quelques semaines plus tôt ou quelques mois plus tard… C’est un titre vraiment à la charnière de l’évolution de la programmation de la Megadrive qui, malgré tout, ne déshonore pas et propose un challenge intéressant et long à mettre en place avant d’arriver au run parfait. Le soft fait parti de ces petits jeux « moyens-plus » éclipsés par les grosses stars du shmup sur Megadrive qui devient une valeurs non négligeable quand on creuse à la recherche d’une alternative à ces derniers.

DarkPengoo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s