Donkey Kong Country – Nintendo SNES

no-pics no-pics no-pics

Nom : Donkey Kong Country
Genre : Plateforme
Plateforme : Super Nintendo
Développeur : Rareware

no-pics no-pics
no-pics no-pics

Date de sortie originelle : 1994
Éditeur (Région) : Nintendo (EURO, US, JAP)
Autres plateformes : console virtuelle Wii

Donkey Kong Country (Super Donkey Kong au Japon) est un jeu de plateforme développé en 1994 par Rareware (Banjo-Kazooie, Goldeney 007,…) sur Super Nintendo.

Le jeu vous met aux commandes de Donkey Kong ainsi que de son acolyte Diddy Kong pour une aventure faite de bananes ! En effet, l’infâme King K.Rool, aidé par les Kremlings a dérobé votre réserve de ce fruit dont vous êtes extrêmement friand et vous vous êtes donné pour mission de les ramener une à une !

Pour ce faire, l’ami Donkey devra traverser l’île DK composée de 6 mondes (une bonne trentaine de niveaux) pas forcément tous très accueillants et qui se terminent tous par l’affrontement d’un boss ! Vous devrez traverser des mines infestées d’ennemis, des jungles hostiles, des montagnes enneigées, des cavernes sous-marines,… bref, tout un panel de lieux assez représentatifs de ce que l’on pourrait retrouver sur une île montagneuse !

Tout au long des niveaux, vous pourrez accéder à des zones bonus par l’intermédiaire des tonneaux (cachés ou pas), récolter des vies, collecter des bananes et bien entendu récupérer les lettres K, O, N et G (vous gagnerez une vie au passage) pour augmenter le pourcentage de votre progression. Il est à noter que la totalité des zones bonus trouvées, le compteur du jeu affichera un magnifique 101% !

Pour vous aider dans l’aventure, vous pourrez également faire l’usage de quelques animaux très utiles (un rhinocéros, un espadon, une autruche et une grenouille) qui possèdent tous des caractéristiques bien utiles pour faciliter la progression dans certains environnements. Il est à noter que vous pouvez aussi accéder à des zones bonus « à dos d’animal » en récoltant les items associées dans les niveaux.

Fort heureusement, comme c’est très souvent le cas dans les production Nintendo, les continues sont infinies et il est très facile de récupérer des vies dans le premier niveau puis de retourner dans les mondes plus avancés via Funky Kong (traversée aérienne rapide de l’île). Chaque niveau possède un checkpoint en son milieu pour vous éviter de reprendre depuis le début en cas de perte de vie. Chose importante à savoir, à la manière d’un Super Mario World, la progression n’est sauvegardable qu’après avoir avancé d’un certain nombre de niveaux par monde.

3 modes de jeux sont proposés : le mode solo (vous dirigez Donkey et/ou Diddy avec la possibilité de switcher entre l’un et l’autre via le bouton select), le mode 2 joueur (chacun dirige un personnage) et un mode de « time-attack » à 2 ou vous devrez finir les niveaux en un temps record.

En conclusion, Donkey Kong Country est un must-have sur la 16 bits de Nintendo. Le challenge est important (pour finir à 101%), la récolte d’items durant les niveaux pour débloquer toutes les zones bonus pousse à l’exploration complète de l’environnement, bref, c’est du grand art vidéo-ludique au format cartouche !

DarkPengoo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s