TMNT IV Turtles In Time – Nintendo SNES

no-pics no-pics no-pics

Nom : TMNT IV : Turtles In Time
Genre : Beat Them All
Plateforme : Super Nintendo
Développeur : Konami

no-pics no-pics
no-pics no-pics

Date de sortie originelle : juin 1992
Éditeur (Région) : Konami (JAP, US, Euro)
Autres plateformes : Arcade

TMNT Turtles In Time est un beat-them-all développé et édité par Konami (Axelay, Batman Returns,…) en 1992 sur Super Nintendo. Il est le portage console de la version arcade sortie un an plus tôt.

Le jeu propose de partir à l’assaut du Technodrôme du vilain Krang qui a volé la statue de la liberté. Les 4 compères carapacés que sont Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphaël partent donc pour une distribution massive de coups de lattes qui s’étend sur une bonne dizaine de niveaux répartis aux travers des époques puisque à la suite d’un affrontement, ils se trouveront aspirés dans un vortex temporel…

Vous pouvez, bien-entendu, choisir la tortue que vous souhaitez pour arpenter les stages avec, pour chacune, des caractéristiques différentes. Certaines sont plus lentes mais proposent une frappe plus puissante alors que d’autres sont rapides mais doivent distribuer des beignes à bout portant. Chacune des tortues possède sa propre arme de poing à savoir des ninjatōs pour Leonardo (casaque bleue), un bō pour Donatello (casaque violette), des nunchakus pour Michelangelo (casaque orange) et des saïs pour Raphaël (casaque rouge).

Du coté des contrôles, vous pouvez dasher, slider, secouer du vilain (très util car vous pouvez en chopper un pour taper sur les autres…) et même les expulser dans l’écran via une projection. Des items sont présents pour vous redonner des points de vie (des pizzas quoi!) et vous pouvez également faire usage des éléments du décor pour, par exemple, déclencher des explosions, larguer des bouchons de bornes à incendies et pourquoi pas aussi lancer des plaques d’égouts (qui peuvent vous être préjudiciables puisque vous risquez de tomber dans le trou…).

La difficulté du jeu est progressive. Les premiers niveaux permettent de se mettre dans le bain tandis que les suivants commencent à donner du fil à retordre de manière exponentielle. S’ajoutent à cela les boss de fin de niveaux (représentés par les charismatiques méchants de la série animée que sont Baxter, Bebop, Krang, Razhar, Rock, Shredder et Tokka) pas forcément très volontaires pour se laisse battre facilement…

Bref, pour conclure, cet opus des Tortues Ninja est clairement un must-have sur la 16bits de Nintendo, c’est indéniable ! Un run haut en couleurs et en effets (mode-7 présent dans le jeu) qui peut très bien se faire en duo comme en solo avec une durée de vie plutot conséquente dans un univers connu et sympathique !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s