Nemesis – Nintendo Gameboy

Titre : Nemesis
Genre : Shoot’em up
Plateforme : GameBoy
Développeur : Konami

Date de sortie originelle : février 1990
Éditeur (Région) : Konami (JAP, EUR) / Ultra (US)
Autres plateformes : Game Boy Color (Konami GB Collection Vol. 1)



NEMESIS est l’adaptation du classique GRADIUS, sur la petite Game Boy. On retrouve ainsi cinq niveaux, mais seul le premier correspond vraiment à GRADIUS. Le reste a été très largement réarrangé, à tel point que l’on peut quasiment parler de nouveau jeu à part entière. Par exemple, pas de « volcano pass » sur Game Boy, ni de troisième et quatrième options (elles sont limitées à deux pour d’évidentes raisons techniques, comme sur la version Famicom). On retrouve pourtant bien l’univers de GRADIUS premier du nom, avec des ennemis similaires, et tout l’arsenal déjà présent sur arcade est toujours bien là (et le système pour le choisir aussi : à coups d’upgrades lâchés par vos adversaires qui font monter une barre en bas de l’écran vous permettant de choisir votre arme). On retrouve même cette petite idée géniale de GRADIUS qui faisait intervenir, dans chaque niveau, un mini-boss avant le vrai boss de fin… Des boss qui divergent d’ailleurs du GRADIUS originel (souvenez-vous il fallait se taper plusieurs fois le même adversaire) puisque sur Game Boy chaque boss est différent (et généralement assez gros : génial).

Au niveau de la difficulté, c’est un peu étrange. NEMESIS est en effet un peu difficile… mais c’est vous qui choisissez le nombre de vies disponibles (avec un maximum de 99 !). Les upgrades fleurissent également assez souvent après l’explosion d’une flopée d’ennemis, les checkpoints ne sont pas trop sadiques… aussi on progresse sans trop de stress (pour peu que vous ayez opté pour les 99 vies). Mais attention : si le premier niveau de difficulté ressemble à une promenade de santé, le second risque de vous faire perdre votre sang-froid. Notez qu’il est également possible de choisir votre niveau de départ – mais la fin du jeu ne se dévoilera que si vous terminez tous les niveaux dans l’ordre.

Dernière précision : NEMESIS possède deux warp zones, ou niveaux cachés.

Un classique de la Game Boy.

Oli

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s