Shadow Complex Remastered – PC

Par Battosai14
En discuter avec l’auteur du test sur le forum

Aujourd’hui nous allons parler d’un titre un peu particulier, un titre qui ne vous laissera surement pas de marbre. Souvenez vous en 1994 nous avions eu droit à un épisode magistral de la série culte de Nintendo, Metroid avec l’épisode Super Metroid sur Super Nintendo.

Puis en 1997, c’est à l’excellent studio Konami de nous sortir un nouvel épisode de sa série phare, Castlevania sur Playstation, en y incorporant des codes de gameplay de Metroid, le tout en l’améliorant et nous offre un Castlevania Symphony of the Night de toute beauté. Avec ce nouvel opus de Castlevania, Konami nous fait découvrir un genre totalement nouveau l’Action / Aventure ou plus souvent appelé par les fans le « Metroidvania« .

 
L’inspiration…

 

Shadow Complex Remastered est donc un jeu qui fait partie de ce genre dérivé, l’Action / Aventure ou Metroidvania. Le jeu initial fut présenté lors de l’E3 2009 et est sorti sur le Live de la XBox 360 en août de la même année. Pour ce test nous parlerons de la version « Remastered » sortie en dématérialisé sur PC en décembre 2015 (et qui sortira sur XBox One et PS4 début d’année 2016). Le soft a été développé par Chair Entertainment à qui l’on doit des jeux tels que Undertow ou la série Infinity Blade, en collaboration avec le studio Epic Ganes à qui l’on doit la série des Gears of Wars ou la série des Unreal.

 

L’histoire commence sur les chapeaux de roue et vous balance dans la peau d’un super soldat en combinaison high-tech, qui tente d’arrêter l’assassinat du vice-président des États-Unis. Cet attentat, revendiqué par un groupe de terroristes fanatiques, ne serait apparemment que le premier d’une longue lignée…

Tiens pour une fois c’est pas Bruce Willis qui sauve le président/monde ?  

 

Puis, nous nous retrouvons avec le héros, Jason Fleming, accompagné de sa petite amie Claire, partis faire de l’exploration souterraine. Ils s’arrêtent au beau milieu d’une forêt pour explorer une grotte. Claire part en éclaireuse, mais très vite, n’ayant pas de nouvelles de son amie, Jason décide de partir à sa recherche. Il la retrouve aux mains de soldats lourdement armés devant une étrange installation qui ressemble énormément à une base militaire souterraine. Notre héros suit les kidnappeurs dans la gigantesque base et réussi à libérer son amie. Blessée, celle-ci va lui demander de visiter un peu les lieux pour trouver un moyen de s’enfuir. Jason va donc devoir parcourir l’immense complexe bourré de soldats, (malheureusement pour eux, notre héros se révèle être un soldat d’élite super entrainé au combat) à la recherche de divers armements et de diverses informations sur cette organisation terroriste.

Une balade tout ce qu’il y’a de plus banal entre amoureux !

 

Voilà pour les grandes lignes du scénario. Un scénario somme toute assez basique avec quelques petits rebondissements, mais qui fait bien son job pour un jeu d’action. Il est d’ailleurs intéressant de noter que Chair Entertainment a demander au célèbre auteur américain de comics Peter David d’écrire le scénario du jeu.

Certains reprocheront peut-être au scénario son « ultra-classicisme » (ne cherchez pas ce n’est pas dans le dico) avec une Claire pas vraiment crédible en « petite amie » : « Jason va chercher les plans de la base », « Jason va récupérer la super combinaison » « Jason va tuer le chef des vilains » et son héros « qui ne veux pas sauver le monde, mais qui va le faire contre son grès… ». Mais n’oublions pas que ce soft n’avait absolument pas la prétention d’un jeu AAA et que ses points forts résident dans d’autres domaines.

Jason Fleming, super soldat qui va devoir sauver le monde contre son gré…

 

Parlons maintenant de la réalisation du soft, Shadow Complex est sorti en 2009 sur le Xbox Live de la Xbox 360 et avait beaucoup impressionné par sa réalisation. En effet le soft a été développé avec l’Unreal Engine 3 et proposait une atmosphère assez particulière.

Shadow Complex Remastered a subi un bon lifting pour répondre un peu plus aux standards de cette génération. Mais si le soft gagne beaucoup en détails, en finesse des textures ou encore en détails dans les éclairages, l’ambiance si particulière du jeu d’origine a été quelque peu sacrifiée.

Images tirées de le vidéo « Shadow Complex – Xbox 360 vs. PC Remaster Graphics Comparison » de la chaine Candyland

 

Visuellement parlant donc Shadow Complex Remastered flatte la rétine, le jeu utilise un scrolling horizontal en 2D mais aux décors en 3D, technique qui rappelle fortement Metroid Other M sorti un an plus tard sur Wii. C’est très beau, très détaillé, les environnements extérieurs sont vraiment très fournis et il en est de même pour les environnements intérieurs de la base avec des pièces aux dimensions/ambiances très variables.

La taille ainsi que les différentes ambiances des environnements sont l’un des points forts de jeu, en effet, quasiment aucune pièce n’est identique et parcourir cette immense base souterraine est un vrai plaisir. Que ce soit, les textures, les décors, les lumières, tout est fait pour que le joueur ai un point de repère visuel pour ne pas se perdre dans cet énorme labyrinthe.

Quelques screens de décors divers.

 

Les animations quant à elles sont très fluides et dynamiques aussi bien pour les personnages que pour les robots, hormis quelques animations un peu rigide de notre personnage, tout est vraiment impeccable. Seul petit point un peu dommage, mais très drôle, lorsque les ennemis sont projetés par un choc violent, leurs corps s’envolent et s’écroulent comme de simple pantins désarticulés, ce qui donne souvent des situations cocasses qui tranche totalement avec l’aspect très « sérieux » du jeu.

Ces postures ne sont absolument pas naturelles, mais bon, c’est vraiment drôle

 

N’oublions par de parler des boss, aux tailles surprenantes et au design réussi, ceux ci plairont énormément aux fans de Mechas en tout genre !

Juste le premier boss histoire de vous faire saliver un peu

 

Pour ce qui est des paramètres vidéo de Shadow Complex Remastered disponible dans la version PC, celui-ci permet pas mal de petits réglages tels que la qualité des textures, le niveau d’anticrénelage ou encore l’activation de DirectX 11 afin d’activer la profondeur de champs bokeh. Tout ça pour un confort de jeu et une qualité d’image vraiment très propre.

Le seul gros point négatif côté réalisation, l’excès d’effet de « Blur » et de luminosité saturée sur certains personnages ou décors qui nuisent à la crédibilité et la visibilité de certaines scènes.

Donc pour ce qui est de sa réalisation, oui Shadow Complex Remastered a peut-être perdu une partie de l’ambiance d’origine qui faisait son charme, mais en contrepartie, le soft a énormément gagné en finition.

L’excès de Blur et de luminosité saturée est nocif pour la santé et la créativité…

 

Intéressons nous maintenant au gameplay. Comme cité en début de test, Chair Entertainment s’est fortement inspiré de jeux tels que Super Metroid et Castlevania Symphony of the Night pour son soft.

Nous retrouvons donc ici tous les ingrédients clé d’un bon Metroivania avec de la plates-formes, de l’exploration, un système d’expérience et de niveau, des nouvelles armes, des power up cachés dans toute la map ou encore ce système de vue de côté en 2D (scrolling horizontal), ici dans un environnement tout en 3D.

Entrons un peu plus dans les détails. Shadow Complex Remastered vous propose donc de parcourir une immense map labyrinthique en suivant un schéma assez simple, certaine portes sont fermées et ne pourront être ouvertes qu’avec l’équipement adéquat.

Ainsi, si vous vous retrouvez face à une porte verrouillée dès le début de l’aventure, vous ne serez peut-être pas en mesure de l’ouvrir dès le premier équipement récupéré, il vous faudra surement attendre d’avoir été beaucoup plus loin dans l’exploration de la carte avant de pouvoir revenir sur vos pas et traverser cet obstacle.

Au début de l’aventure Jason, le personnage principal, possède quelques mouvements de base comme sauter, courir, s’accroupir, nager, tirer, s’accrocher aux rebords ou encore grimper aux murs à l’aide de wall jumps afin de progresser. Au fur à mesure de l’aventure d’autres mouvements vous seront accessibles à l’aide de nouveaux équipements, comme le double saut, le grappin, le lance grenades ou mousse, des missiles, ou encore la possibilité de respirer sous l’eau.

Tirs à couvert, grappin, tirs en suspension sont quelques une des nombreuses actions possible dans ce jeu !

 

Chaque issue bloquée vous demandera donc d’utiliser l’un des équipements spéciaux pour la débloquer. Afin de pouvoir identifier du premier coup d’œil l’équipement à utiliser sur ces portes, les développeurs ont eu la bonne idée d’intégrer un astucieux élément de gameplay, la lampe torche. Celle-ci vous sera d’une précieuse aide lors de votre parcours dans cet immense bunker, vous éclairant dans les sombres couloirs, vous dévoilant des issues que vous n’auriez pas vues, ou alors, vous indiquant à l’aide de couleurs diverses l’arme à utiliser pour ouvrir certaine portes scellées.

La torche vous sera d’une grande aide !

 

Autre point de gameplay assez intéressant, l’équipe de développement à penser à combiner certaines fonctions des équipements afin d’enrichir le gameplay et de rendre certains items plus difficiles à récupérer, vous serez donc amené à combiner la mousse avec les grenades ou le grappin avec les missiles par exemple.

Les scènes d’action sont très réussies grâce notamment à l’utilisation de la profondeur dans les divers environnements, permettant de faire venir des soldats de divers plans. Notre héros a aussi la possibilité de se faufiler dans l’ombre afin de neutraliser les gardes d’un seul « coup fatal » à la mise en scène forte appréciable.

D’ailleurs ces « coups fatals » ne sont pas là seulement pour la mise en scène, leur utilité s’accentue sur la partie RPG du soft. En effet comme dans tout bon bon Metroidvania, au cours de l’aventure votre personnage sera amené à gagner des points d’expériences ainsi que des niveaux. Ces niveaux vous renforceront certaines compétences physiques tel que votre précision, votre santé ou votre résistance. Pour acquérir de l’expérience afin de monter de niveau, vous devrez explorer le plus possible la map, mais surtout neutraliser le plus de garde possible.

Et c’est là qu’entre en jeu les fameux coups spéciaux furtifs, car, si vous êtes amené à neutraliser un garde furtivement, l’expérience gagnée par cette action vous donnera un bonus d’expérience multiplier par deux ! Renouvelez cette action dans un laps de temps très court sans vous faire repérer et le bonus d’expérience sera multiplié par trois et ainsi de suite.

Ainsi donc le jeu vous permettra deux approches différentes, celle du « je fonce dans le tas et je tire sur tout ce qui bouge ! » et une approche plus furtive qui récompensera les joueurs les plus vicieux.

Quelques exemples d’attaques par surprises dignes des plus grands ninjas.

 

Un gameplay en somme plutôt simple, mais qui contient quand même quelques originalités et qui fonctionne très bien pour ce type de jeu d’action. C’est dynamique, la prise en main est rapide, intuitive et hormis quelques petits soucis pour viser les ennemis dans les arrières plans, tout répond au poil.

En ce qui concerne la durée de vie du soft, Chair Entertainment nous offre un jeu à la durée de vie plutôt conséquente. Comptez un peu plus de six heures pour finir le jeu en ligne droite, ce qui pourrait paraitre un peu juste, mais n’oublions pas que Shadow Complex Remastered empreinte des éléments de gameplay à ses ainés.

Ainsi les joueurs les plus consciencieux voudront tenter de finir l’aventure en récupérant 100% des objets disséminés dans la gigantesque base souterraine et c’est ici l’un des points clé du jeu, car si certains blâmeront les allers-retours sur la map, ceux-ci sont justifiés par le gain de diverses récompenses pour le joueur persévérant. Et obtenir 100% des objets du jeu devient une grande satisfaction, tout comme tenter de débloquer les innombrables succès ou bien encore, réussir à terminer les 21 missions supplémentaires en rang Platine. Les joueurs les plus aguerris pourront même tenter de boucler l’aventure sur les deux modes de jeu les plus difficiles.

Au final Shadow Complex Remastered propose une bonne rejouabilité avec ses quatre niveaux de difficulté, ses powers up à trouver dans toute la carte et tous les succès à débloquer.


Une map vraiment très grande !

 

Concernant la bande-son de Shadow Complex Remastered, la partie bruitages et voix, est de très bonne facture, les développeurs ont même fait appel à des doubleurs professionnels comme Nolan North (doubleur de Nathan Drake dans Uncharted par exemple), Eliza Shneider (doubleuse dans Kingdom Hearts II, Pirate des Caraibes ou encore de Sharon Marsh dans South Park ??) ou encore de Graham Mc Tavish (doubleur dans entre autre : Uncharted 2, Call of Duty, Infamous 2), nous avons donc un casting de folie pour la version originale de ce jeu.

Malheureusement, la version française de ce titre manque un peu d’ambition, c’est loin d’être mauvais certes, mais ce n’est pas non plus le meilleur doublage de l’année… et c’est un peu dommage vu le casting de base.

Pour ce qui est de la bande originale du jeu, celle-ci est plutôt sympa, colle bien avec l’ambiance, mais seul petit problème, la musique est vraiment trop en retrait par rapport à l’action, du coup la BO passera plutôt inaperçue au fur à mesure de l’aventure, ce qui est un peu dommage. Il manque à Shadow Complex Remastered un titre vraiment accrocheur qui reste en tête, la seule piste qui vous restera en mémoire (quelques heures tout au plus) c’est la piste des crédits, intitulée : Light of the Day, Dark of the Night et composée par un certain Shaun Barrowes.

Pour conclure, nous dirons que hormis quelques petits défauts notables, Shadow Complex Remastered est un très très bon jeu qui mérite d’être fait. Chose intéressante, à sa sortie le jeu n’avait pas forcement les ambitions d’un jeu AAA et pourtant au vu de sa qualité, il s’y rapprochait grandement pour un prix très dérisoire (env. 15€).

Si vous souhaitez passer un bon moment un sur plate former/action/aventure au level-design très bien fait et à l’action constante, n’hésitez pas à vous procurer ce petit jeu à petit prix.

Les points forts :
– Une excellente réalisation
– Un level-design vraiment intéressant
– Action omniprésente sans temps mort
– Les powers up secret à collecter
– Le système d’XP en fonction de la façon de jouer

Les points faibles :
– Trop d’effet de blur et de luminosité saturée qui gâchent certaines scènes/décors
– Tirs sur les ennemis en arrière plan pas toujours au top
– Doublages français un peu mou
– Musiques trop en retrait

Note finale du testeur : 17/20
4.5/5

Publicités

Une réflexion au sujet de « Shadow Complex Remastered – PC »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s