Darkstalkers

L’association des termes « Capcom » et « baston » amène quasi irrémédiablement à la conclusion suivante : Street Fighter. Si cette réponse n’est pas fausse, elle reste cependant très incomplète…

En effet, ces deux mots riment aussi avec Marvel mais aussi avec une série un poil moins connue et répandue.

Pour la mise en place du contexte, nous sommes en 1993 et Capcom vient de lancer la relève de son système d’arcade CPS-1 (Capcom Play System 1) avec une évolution de cette dernière. Ce nouvel hardware, logiquement nommé CPS-2 se révèle plus puissant grâce à une cadence de processeur plus élevée et intègre nativement la puce Qsound qui fut implantée sur les dernières évolutions du CPS-1.

Alors que la première année d’exploitation de ce nouveau système voit débarquer les 2 opus de Super Street Fighter 2, l’année 1994, quand à elle, voit arriver le premier volet d’une nouvelle série de jeux de combat 2D : Vampire.

Cachée dans l’ombre de ses illustres prédécesseurs, cette série prend pour thématique les créatures mythiques de l’occulte que sont les vampires, les monstres et bien d’autres espèces nocturnes effrayantes (les Darkstalkers que l’on pourrait traduire comme « créatures de l’ombre »).

1- Vampire : The Night Warriors (Darkstalkers : The Night Warriors) :

Fiche technique :
Hardware : CPS-2.
Date de sortie : juin 1994.
Héritage : Vampire : The Night Warriors sur PS1, Vampire : Darkstalkers Collection sur PS2.

A- histoire :

Le vampire Lord Demitri Maximoff décide d’organiser un tournoi sur la planète Terre pour voir lequel des Darkstalkers est digne de régner sur le monde des démons. Dans le même temps , le puissant démon extraterrestre Pyron , qui croit qu’il doit gouverner les Darkstalkers , arrive à faire main basse sur la Terre.

B- gameplay :

On ne change pas un concept qui gagne. Capcom reprend un grand nombre des codes issus de Street Fighter 2 comme par exemple le principe de pays affilié à chaque combattant. Coté innovations, le joueur dispose d’une jauge de « super combo » qui permet de déclencher une série d’enchaînement de coups quand elle se retrouve remplie (en fonction de la cadence de vos frappes sur vos adversaires, la jauge monte ou descend). On découvre aussi la possibilité de faire des contres aériens, des combos et des mouvements spéciaux « EX Specials ».

C- personnages :

Le jeu se retrouve paré de 10 combattants jouables tous très charismatiques. Ils représentent un panel varié de créatures et autres démons hauts en couleurs qu’on s’attend à trouver dans ce type d’univers.

– Anakaris (Egypte) : momie.
– Bishamon (Japon) : spectre de samurai.
– Demitri (Roumanie) : vampire.
– Felicia (USA) : femme-chat.
– Jon Talbain (Angleterre) : loup-garou.
– Lord Raptor (Australie) : goule.
– Morrigan (Ecosse) : démon succube.
– Rikuo (Brésil) : homme-poisson.
– Sasquatch (Canada) : yéti.
– Victor (Allemagne) : monstre.

On retrouve également deux boss :

– Huitzil (Mexique) : robot.
– Pyron (extraterrestre) : alien en feu.

2- Vampire Hunter :  Darkstalker’s Revenge  (Night Warriors : Darkstalker’s Revenge) :

Fiche technique :
Hardware : CPS-2.
Date de sortie : Mars 1995.
Héritage :  Vampire Hunter : Darkstalker’s Revenge sur Saturn, Vampire : Darkstalkers Collection sur PS2.

A- Histoire :

Pyron envahie la terre pour l’ajouter à la liste des planètes qu’il a dévorées. Les monstres les plus redoutables de la planète se retrouvent ironiquement être le dernier rempart de l’humanité…
Pendant ce temps, deux chasseurs de Darkstalker se font connaître et se joignent à la mêlée.

B- Gameplay :

La grande nouveauté de cet épisode et que la jauge de « super combo » reste désormais figée (comprenez par la qu’elle ne redescend plus si vous calmez les frappes sur votre adversaire). De plus, cette jauge monte maintenant sur plusieurs niveaux que vous pouvez, à tout moment de leur remplissage, déclencher ou conserver pour plus tard. Les super mouvements de type « EX ou ES Specials » requièrent désormais tout ou partie de ces jauges.

C- Personnages :

Les boss du premier épisode sont désormais jouables et le jeu accueil 2 nouvelles têtes pour un total de 14 combattants :

– Donovan (inconnu) : chasseur de vampire.
– Hsien-Ko (Chine) : spectre chinois.

3- Vampire Savior : The Lord Of Vampire (Darkstalkers 3) :

Fiche technique :
Hardware : CPS-2
Date de sortie : 1997.
Héritage : Vampire Savior sur Saturn et Darkstalkers 3 sur PS1, Vampire : Darkstalkers Collection sur PS2.

A- Histoire :

Jedah, un des nobles de Makai (monde des démons) se retrouve ressuscité après une longue période de mort. Voyant ce qu’est devenu son monde, il décide que le seul moyen de lui faire retrouver ses lettres de noblesse est de le recréer complètement. Pour parvenir à ses fins, il ouvre une dimension parallèle du nom de Majigen dans laquelle il convoque les âmes des Darkstalkers dignes de faire partie du nouveau Makai.

B- Gameplay :

Capcom introduit une nouvelle manière de concevoir les barres de vies des combattants. En effet, habituellement la barre de vie diminue en fonction des coups reçus et un système de 2 points gagnants détermine l’issue du combat.
Ici, le concept à été revu à l’inverse !!! Vous possédez 2 icônes de vie et votre barre augmente quand  vous prenez des coups. L’innovation vient du faite que vous avez, pendant le round, la possibilité de récupérer de la vie en effectuant des esquives.
Autre nouveauté notable, le principe de « Dark Force System» qui permet au joueur de déclencher une sorte de furie unique et propre à chaque combattant dans un laps de temps limité.

C- Personnages :

On assiste ici à la disparition de 3 combattants :

– Huitzil (Mexique) : robot.
– Pyron (extraterrestre) : alien en feu.
– Donovan (inconnu) : chasseur de vampire.

Par contre 4 petits nouveaux débarquent dans le line-up :

– Jedah (monde des démons) : messie maléfique.
– Liliyh (Ecosse) : démon succube.
– Q-Bee (monde des démons) : femme-abeille.
– B.B.Hood (europe) : petit chaperon rouge surarmé.

4- Vampire Hunter 2 : Darkstalker’s Revenge :

Fiche technique :
Hardware : CPS-2.
Date de sortie : 1997.
Héritage : Vampire : Darkstalkers Collection sur PS2.

Ce volet de la saga est une mise à jour de  Vampire Hunter :  Darkstalker’s Revenge ( Night Warriors : Darkstalker’s Revenge chez nous) sortie uniquement au Japon.
Le jeu reprend la même bande originale que Vampire Hunter premier du nom ainsi que les mêmes combattants.

La différence se joue dans des changements mineurs de manipulations pour les coups spéciaux et dans les systèmes de combo. Le moteur graphique du jeu original à été modifié pour, cette fois-ci, adopter celui développé pour Vampire Savior.

5- Vampire Savior 2 :  The Lord Of Vampire :

Fiche technique :
Hardware : CPS-2
Date de sortie : 1997
Héritage : Vampire : Darkstalkers Collection sur PS2.

Tout comme pour Vampire Hunter 2, le jeu est une mise à jour du volet originale Vampire Savior. Par conséquent, il bénéficie des mêmes changement de moteur graphique et de gameplay que Vampire Hunter 2.

Petite différence la ou le « remix » précédent n’avait pas effectué de changements de le line-up des combattants, ce volet procède à la mise à pied de :

– Jon Talbain (Angleterre) : loup-garou.
– Rikuo (Brésil) : homme-poisson.
– Sasquatch (Canada) : yéti.

Et à la réintroduction de :

– Huitzil (Mexique) : robot.
– Pyron (extraterrestre) : alien en feu.
– Donovan (inconnu) : chasseur de vampire.

6- Conclusion :

La saga se compose donc de trois opus principaux (Vampire, Vampire Hunter et Vampire Savior) auquels s’ajoutent deux upgrades/remixs (Vampire Hunter 2 et Vampire Savior 2).

Très connue et appréciée au pays du soleil levant mais malheureusement trop peu mise en avant dans nos contrées, la série des Vampire a réussie à poser au devant de la scène des combattants un peu différents de ceux que l’on avait pour habitude de pratiquer depuis des années.

L’univers est, malgré le fait que nous soyons en compagnie de créatures de l’ombre, très coloré et visuellement agréable. Le game-design nous offre des personnages charismatiques ainsi que des backgrounds somptueux.

Bref, les Vampire sont de très bons jeux de baston avec un univers atypique auquel il serait franchement dommage de ne pas s’adonner…

DarkPengoo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s