Zeldamania

Débutée en février 1986 sur le Famicom Disk System (extension magnéto-optique de la Famicom de Nintendo) au Japon la saga The Legend Of Zelda en sommeil depuis le second opus sorti en début d’année 1987 devra attendre près de 5 ans pour ressurgir sur le devant de la scène sur Super Famicom (en novembre 1991) et renouer avec les fans du concept original volontairement oublié dans le précédent opus.

Le succès phénoménale du troisième volet des aventures de Link (The Legend Of Zelda : A Link To The Past avec non loin de 5 millions de jeux écoulés) poussa naturellement Nintendo à sortir une aventure inédite sur sa petite console portable monochrome. Ce fut le début d’un succès commercial qui perdurera plus de 10 ans sur toute la gamme des portables Game Boy (de la Classic à la Advance).

Ce dossier évoquera une chronologie des titres, ceci étant pour vous permettre, à titre indicatif de positionner les différents volets en temps que suite ou antécédent à un opus en particulier. Vous pouvez vous référer à cette timeline pour mieux les situer :

 
 

The Legend Of Zelda : Link’s Awakening

 

Premier Zelda à être sorti sur une console portable, Link’s Awakening relate les aventures de Link échoué, suite à un naufrage, sur l’île de Cocolint ou il devra réaliser des quêtes, résoudre des énigmes et explorer des donjons pour libérer un poisson rêve, gardien de l’île, endormi.

Le jeu sera un succès, il s’écoulera à près de 4 millions d’exemplaire à travers le monde.

Chronologiquement parlant, selon le livre Hyrule Historia, cet épisode se place dans une ramification produite en fonction de la défaite du Héros du Temps dans Ocarina Of Time sur N64. Il est intercalé entre A Link To The Past sur Super Famicom et les deux premiers opus sur Famicom.

Éditeur : Nintendo.
Développeur : Nintendo.
Console : Game Boy Classic.
Date de sortie 1 : 06 juin 1993 (Japon).
Date de sortie 2 : 06 aout 1993 (US).
Date de sortie 3 : 18 novembre 1993 (Euro).

 
 

The Legend Of Zelda : Link’s Awakening DX

 

En attendant un Zelda bien à lui, le Game Boy Color accueillera une version remastérisée du premier épisode sur Game Boy Classic. Outre l’adjonction des colories, les développeurs y ont inclus un donjon supplémentaire et une interaction avec un des accessoires du Game Boy : le Game Boy Printer.

« Seulement » 2 petits millions d’exemplaires se vendront à travers le monde !!!

Éditeur : Nintendo.
Développeur : Nintendo.
Console : Game Boy Color.
Date de sortie 1 : 12 décembre 1998 (Japon).
Date de sortie 2 : 31 décembre 1998 (US).
Date de sortie 3 : 11 février 1999 (Euro).

 
 
Désormais, Nintendo ne développera plus The Legend Of Zelda sur ses portables. C’est une compagnie fondée en 1997 par Capcom, Nintendo et Sega qui aura la charge de s’en occuper. Cette petite entreprise indépendante nommée Flagship était dirigée par un grand nom du jeu vidéo, Yoshiki Okamoto à qui l’on doit déjà la conception de 1942, Gun.Smoke ou encore Forgotten Worlds ainsi que la direction, production et supervision d’une grande partie des jeux des hardware arcade CPS-1, 2 & 3 de Capcom mais aussi des jeux consoles comme Resident Evil par exemple. En 2007, suite à la fermeture du studio Flagship, Nintendo reprendra le développement de ses futures Zelda sur la DS.

 
 

The Legend Of Zelda : Oracle Of Ages & Oracle Of Seasons

 

Le tant attendu nouvel épisode de Zelda se décide enfin à sortir de son trou !!! À l’instar de la série des Pokémons et, ayant pris un essor particulier sur ses consoles de salon, Nintendo joua son atout pour faire perdurer les ventes de son Game Boy Color sur le déclin en raison de l’arrivée imminente du Game Boy Advance. Tout pile un mois avant la sortie de ce dernier sort donc non pas un Zelda mais deux !!! Enfin il s’agit ici de deux titres complémentaires qui peuvent se commencer dans un ordre quelconque et se continuer via un code spéciale contenant vos statistiques du jeu initiale à rentrer dans le second pour pouvoir continuer l’aventure. Une fois les deux cartouche terminées, le jeu donne accès à un donjon final pour affronter les sorcières Twinrova et Ganon.

Le succès des jeux est relatif avec environ 2 millions d’exemplaires vendus, ce qui est plutôt convenable pour des cartouches sorti quelques mois avant la fin d’exploitation de leur support hôte et quelques semaines seulement avant l’arrivée de la nouvelle portable de Nintendo.

Chronologiquement parlant, selon le livre Hyrule Historia, ces épisodes se placent dans une ramification produite en fonction de la défaite du Héros du Temps dans Ocarina Of Time sur N64. Ils sont intercalés entre A Link To The Past sur Super Famicom et Link’s Awakening (le volet précédent) sur Game Boy.

Éditeur : Nintendo.
Développeur : Flagship.
Console : Game Boy Color.
Date de sortie 1 : 27 février 2001 (Japon).
Date de sortie 2 : 14 mai 2001 (US).
Date de sortie 3 : 05 octobre 2001 (Euro).

 
 

The Legend Of Zelda : A Link To The Past & Four Swords

 

Alors que les joueurs du monde entier s’attendaient à voir débarquer un nouvel épisode de leur saga préférée, ces derniers se retrouvèrent avec un portage de la version Super Nintendo de A link To The Past (qui est, ceci dit au passage, un véritable petit chef d’oeuvre). Mais, la cartouche n’arrive pas seule puisqu’elle contient également une version inédite d’un Zelda multijoueur (donc impossible à exploiter en solo) nommé Four Swords. C’est donc à 2, 3 ou 4 joueurs que vous devrez oeuvrer en collaboration pour passer 3 niveaux de jeu tous terminés par le même boss aux pouvoirs grandissants. Une course aux médailles de courage débloquera à son terme des énigmes dans A Link To The Past. Le Game Boy Advance et le jeu seront interconnectables avec le GameCube et son opus Four Swords Adventures pour des parties jusqu’à 4 joueurs sur un grand écran relayé par ceux des Game Boy branchés.

2,7 millions d’exemplaires seront vendus, ce qui est un score très honorable pour un remake d’un titre à succès vendu à près de 5 millions d’exemplaires !!!

Chronologiquement parlant, selon le livre Hyrule Historia, A Link To The Past se place dans une ramification produite en fonction de la défaite du Héros du Temps dans Ocarina Of Time sur N64. Il en est l’épisode suivant.
Fours Swords, quand à lui évolue dans la ligne temporelle principale de La Légende Des Dieux et du Héros Du Temps. C’est l’épisode juste avant Ocarina Of Time sur N64.

Éditeur : Nintendo
Développeur : Flagship.
Console : Game Boy Advance
Date de sortie 1 : 02 décembre 2002 (US).
Date de sortie 2 : 14 mars 2003 (Japon).
Date de sortie 3 : 28 mars 2003 (Euro).

 
 

The Legend Of Zelda : The Minish Cap

 

Tout comme pour le Game Boy Color, la version du nouveau Zelda sur le Game Boy Advance est commercialisée quelques semaines avant le lancement de la nouvelle génération de portable Nintendo (la DS qui sera disponible au Japon le 21 novembre 2004). Ici encore, l’idée est de faire perdurer les ventes d’un hardware désormais rendu obsolète par une machine plus puissante et plus novatrice.

Il sera l’un des épisodes les moins bien vendus (tous supports confondus) avec environ 1,4 millions d’exemplaires écoulés malgré qu’il soit un titre de grande qualité.

Chronologiquement parlant, selon le livre Hyrule Historia, The Minish Cap se place dans la ligne temporelle principale de La Légende Des Dieux et du Héros Du Temps. Il s’intercale entre Skyward Sword sur Wii et Four Swords sur Game Boy Advance.

Éditeur : Nintendo.
Développeur : Flagship.
Console : GameBoyAdvance.
Date de sortie 1 : 04 novembre 2004 (Japon).
Date de sortie 2 : 12 novembre 2004 (US).
Date de sortie 3 : 10 janvier 2005 (Euro).

 
 

Les Dates Clés :

 
Voici un petit récapitulatif des dates Clés de sorties machines/jeux au Japon pour y voir un peu plus claire :

21-04-1989 : Sortie du GameBoyClassic au Japon.
06-06-1993 : The Legend Of Zelda : Link’s Awakening au Japon sur GameBoyClassic.
21-07-1996 : Sortie du GameBoyPocket au Japon.
21-10-1998 : Sortie du GameBoyColor au Japon.
12-12-1998 : The Legend Of Zelda : Link’s Awakening DX au Japon sur GameBoyColor.
27-02-2001 : The Legend Of Zelda : Oracle Of Ages & Oracle Of Seasons au Japon sur GameBoyColor.
21-03-2001 : Sortie du GameBoyAdvance au Japon.
02-12-2002 : The Legend Of Zelda : A Link To The Past & Four Swords aux US sur GameBoyAdvance.
04-11-2004 : The Legend Of Zelda : The Minish Cap au Japon sur GameBoyAdvance.
21-11-2004 : Sortie de la Nintendo DS au Japon.

 
 

Conclusion

 

Après quelques années de sommeil et suite à l’arrivée du majestueux A Link To The Past sur Super Famicom, la saga Zelda à démarrée sur la portable de Nintendo en 1993 pour s’achever en 2004. Très loin, en terme de ventes, du rouleau compresseur Pokémon, les 3 épisodes inédits (Link’s Awakening, Oracle Of Age & Seasons et The Minish Cap) ainsi que les 2 remakes (Link’s Awakening DX et A Link To The Past/Four Swords) se feront tout de même une place de choix parmi les meilleures ventes de Nintendo sur sa gamme Game Boy avec un peu plus de 10 millions de cartouches vendues à travers le monde en presque 10 ans.

Des aventures épiques, des énigmes fastidieuses et un game-design très artistique en feront des jeux très attendus par les fans, au point même que Nintendo prendra toujours son temps pour les commercialiser, parfois même une semaine ou deux avant la relève de leurs supports hôtes.

La Nintendo DS ayant fait son apparition peu de temps après le dernier volet de la saga, c’est sur cette dernière que l’aventure continuera par la suite.

Publicités